Habillage fond de site

Le Pays demande l’enlèvement sans délais de l’épave de Marutea

jeudi 14 décembre 2017

 

 

L'épave du thonier est sur le récif depuis le 5 novembre.

L’épave du thonier est sur le récif depuis le 5 novembre.

Un référé a été étudié jeudi en urgence au tribunal administratif pour que l’armateur du thonier échoué depuis un mois que le récif de Marutea mette enfin en œuvre les moyens pour sortir l’épave du platier. Les craintes du pays sont de voir l’épave rester ainsi encore très longtemps, sans que des moyens n’aient été déployés pour qu’une pollution ne s’étende pas à proximité. Ce référé, provoqué par le gouvernement de la Polynésie française demande « que dans le délai de cinq jours à compter de la notification de la présente ordonnance, il est enjoint à M. Tasi-Fu Kao, propriétaire du navire Sheng Long Yu n° 21 , échoué sur le platier récifal de l’atoll de Marutea Nord, commune de Makemo,  de prendre toutes les  mesures nécessaires à la prévention de la pollution susceptible d’être causée par les hydrocarbures, les fluides frigorifiques, et tous autres produits nocifs présents à l’intérieur de l’épave, par pompage ou récupération , ainsi qu’à la sécurisation du matériel et de la cargaison, et ce sous astreinte de 500.000 F CFP par jour de retard. A défaut d’exécution dans ce délai, la Polynésie française est autorisée à procéder elle-même à 1’une ou l’autre ou à 1’ensemble desdites opérations, aux frais du propriétaire du navire. » De plus, le tribunal ordonne dans un délai de quinze jours à compter de la notification de la présente ordonnance, M. Tasi-Fu Kao devra faire procéder à l’enlèvement de l’épave, sous astreinte de 500.000 F CFP par jour de retard. A défaut d’exécution dans ce délai, la Polynésie française est autorisée à y procéder elle-même aux frais du propriétaire du navire.

Le Haut commissariat de la République française en Polynésie doit désormais faire appliquer la décision.

Pour mémoire, le dimanche 5 novembre, une balise de détresse appartenant à un navire de pêche taïwanais de 29 mètres était déclenchée.

L’hélicoptère Dauphin et le Gardian de la marine nationale étaient dépêchés sur place.

À minuit, les militaires constataient que le navire de pêche s’était échoué sur le platier de Marutea Nord, à près de 700 km de Tahiti.

Les 14 marins, taïwanais et indonésiens, avaient été hélitreuillés par l’équipage du Dauphin puis évacués vers Makemo. Un des marins du navire était blessé.

 

Bertrand Prévost

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, sera au fenua à partir du 21 janvier. Pensez-vous que sa venue sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete