Habillage fond de site

Le Pays et l’État aident les communes pour leurs investissements lourds

mardi 12 mars 2019

Les déchets, l’assainissement, l’eau potable… relèvent de la compétence des maires et représentent des investissements très lourds pour les communes. (Photo : archives La Dépêche)

Les déchets, l’assainissement, l’eau potable… relèvent de la compétence des maires et représentent des investissements très lourds pour les communes. (Photo : archives La Dépêche)

Le Haut-commissaire de la République, René Bidal, et le président du Pays, Édouard Fritch, ont réuni mardi matin à la résidence du représentant de l’État le comité de pilotage du contrat de projets 2015-2020 relatif aux investissements communaux. Il s’agissait d’examiner, avec les représentants des communes, le projet de programmation 2019. À l’issue des échanges, dix nouveaux projets ont été retenus pour un montant total de 1,3 milliard de francs. Ces projets sont soutenus à parité par l’État et le Pays à hauteur de 1,139 milliard de francs, soit un taux de subvention global de 86 %. Ils viennent s’ajouter aux 32 opérations soutenues depuis 2015, portant le total des investissements communaux bénéficiaires du contrat de projets 2015-2020 à 6,7 milliards de francs.
« Le contrat de projets État-Pays-Communes avait été décidé par le président Fritch. Les déchets, l’assainissement, l’eau potable…voilà trois thématiques qui relèvent de la compétence des maires et représentent des investissements très lourds pour les communes » a expliqué mardi matin René Bidal. « C’est dans ce contexte là que le président du Pays a décidé d’extraire du contrat de projets État-Pays, une partie justement pour aider les communes. La nature des projets varie en fonction des archipels, et on donne beaucoup plus, en proportion par habitant, aux archipels éloignés qu’aux communes de Tahiti. Ce qui est logique car ils ont des services techniques sans doute plus insuffisants que ceux des grosses collectivités. Il faut aider les archipels, tous les ans nous espérons sortir un peu plus d’un milliard de francs… » Le haut-commissaire indique qu’il a également demandé aux communes d’augmenter leur part d’auto-financement, par exemple par le biais des crédits à taux très attractifs voire nuls octroyés par l’Agence française de développement (AFD). « Le contrat de projets est un outil de financement important au profit des communes » a confirmé de son côté le vice-président du Pays, Teva Rohfritsch, le chef de l’exécutif ayant dû s’absenter en urgence hier matin. « Ce contrat est une première qui vient en complément des financements existants. Il est en effet centré sur des dépenses particulièrement coûteuses pour les communes. Le Pays et l’État viennent, à des taux particulièrement importants, supérieurs à 90%, financer ces projets quand, en métropole, un taux de 20 à 30% est assumé par les communes elles-mêmes. »

D.G.

Les dix projets retenus

  • Takaroa : travaux de stockage d’eau de pluie, hangars techniques à Takaroa et Takapoto, potabilisation de 2 osmoseurs 
  • Papara : mise en œuvre de la tranche 2 du programme de travaux d’adduction en eau potable (AEP) à court terme-phase 1 
  • Taputapuatea : travaux d’adduction en eau Potable (AEP) considérés comme urgents pour la commune de Taputapuatea – 1ère tranche 
  • Mahina : acquisition de quatre camionnettes à benne basculante, acquisition d’un camion de type Ampliroll (système de bras articulé qui permet d’équiper le porteur de différentes carrosseries en fonction des besoins et accessoires
  • Faa’a : mise en œuvre des actions de la phase 1 du schéma de valorisation et d’élimination des déchets ménagers et assimilés 
  • Bora Bora : extension du réseau de collecte des eaux usées 
  • Teva I Uta : maîtrise des consommations en eau 
  • Pirae : rénovation du réseau AEP tranche 2  
  • Moorea-Maiao : Étude de caractérisation géophysique des ressources souterraines des îles de Moorea, Maiao et Bora Bora.
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete