La pêche aux cailloux a attiré des spectateurs par centaines

    vendredi 22 juillet 2016

    Les quartiers de Tautira (ici, Maire et Ahui) étaient au rendez-vous.  (Photo : Anne-Charlotte Bouleau)

    Les quartiers de Tautira (ici, Maire et Ahui) étaient au rendez-vous. (Photo : Anne-Charlotte Bouleau)


    Tautira – Festivités du Heiva : quelques dizaines de participants

     

    Le Heiva i Tautira bat actuellement son plein dans les jardins de la mairie. Cette année, la pêche aux cailloux comptait parmi les temps forts de la manifestation, organisée par l’association des parents d’élèves des écoles Hui Tama et Raiarii Tane.

    Rendez-vous avait été donné aux volontaires de tous horizons sur la plage de Tatatua, hier, en début de matinée.

    “Notre souhait, c’est d’apprendre cette technique aux plus jeunes, comme nos parents et nos grands-parents l’ont fait pour nous. À Tautira, la dernière pêche aux cailloux remonte à 1995, mais la première à laquelle j’ai assisté, quand j’étais enfant, c’était en 1978, pour la célébration des trente ans de la victoire de Maire Nui, en présence de Jacques Chirac”, se souvient Thomas Taitoa, organisateur de l’édition 2016, dont il a donné le coup d’envoi aux alentours de 10 heures.

     

    Quarante-cinq paquets et des dons

     

    C’est donc par une mer calme et un temps au beau fixe que quelques dizaines de participants se sont élancées en direction de la mairie sur l’embarcation de leur choix, du petit bateau à moteur au kayak, ou tout simplement à pied.

    Selon sa force et son adresse, chacun était invité à troubler la quiétude du plan d’eau en y jetant une à deux pierres soigneusement attachées au bout d’une corde, en rythme avec les tambours résonnant depuis la pirogue double des enfants.

    “Et ce sont les plongeurs qui terminent le travail, en refermant le filet à l’arrivée”, précise Thomas Taitoa.

    Une demi-heure plus tard, l’opération s’est achevée dans la liesse générale, sous le regard de plusieurs centaines de spectateurs.

    Les plus gros spécimens ont rapidement été sortis du piège pour être présentés au public, qui a notamment pu admirer une raie de belle envergure, avant que celle-ci soit relâchée.

    Les prises ont été partagées sous forme de dons, tandis que quarante-cinq paquets ont été vendus au tarif de 1 000 F, dans le cadre de la récolte de fonds menée par l’APE en vue de financer un déplacement en Nouvelle-Zélande.

    Au terme de la journée, les organisateurs se sont dits “très satisfaits” de cette pêche miraculeuse.

     

    A.-C.B.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete