Pêche sous-marine – Belle performance des Tahitiens en Grèce

    samedi 24 septembre 2016

    pêche

    Au classement final par nation de la 30e édition du Championnat du monde de pêche sous marine, Tahiti termine à la 5e place.

     

    Les 30e championnats du monde de pêche sous-marine se sont tenus sur l’île de Syros en Grèce, du 15 au 18 septembre, avec 25 nations participantes et un total de 78 compétiteurs. Ces championnats ont été très difficiles de l’avis général des participants.

     

    Si le paysage était magnifique et la population très accueillante, les prospections ont été très difficiles, voire périlleuses, car le poisson, en raison d’une surpêche, n’est présent qu’à partir de 30 mètres de fond et plus. Avant même le début des hostilités, trois plongeurs ont été victimes d’accident de plongée et l’organisation a du quadrupler la sécurité sur les zones de pêches.

    Certaines sélections comme celle de la Nouvelle-Zélande ont fait appel à des apnéistes pour conforter leur équipe et être à même de prospecter sur des zones peu recommandables. La difficulté de ces championnats s’est faite ressentir aux pesées puisqu’au cumul des deux journées, plus de 25 compétiteurs n’ont ramené aucune prise, dont le Portugais Jody Lot, champion Euro-Afrique 2011 et Champion du Monde 2012.

    Un mondial sous haute surveillance donc où des prises ont été faites très profond, comme celle du Néo-zélandais qui a fléché un mérou à 56 mètres, et des prospections effectuées jusqu’à 60 mètres pour les Italiens et un Américain.

     

    Podium la 2e journée grâce à un gros mérou

     

    A ce jeu, nos ‘aito locaux n’ont pas démérité car malgré la défection de Teva Montagnon à cause d’une inflammation du tympan, ils nous ramènent une belle 5e place par nation et une 6e place au classement individuel pour Steeve Tetuanui qui aura été l’homme fort de la sélection.

    En effet, le champion au prix de nombreux sacrifices, s’était rendu sur place un mois avant le championnat pour repérer au maximum. Victime d’une otite, et malgré une première journée en demie teinte (18e), il n’a pas démordu et a réussi à se hisser à la 3e place au classement de la 2e journée grâce à un gros mérou de 10 kilos pêché à 40 mètres lors de la dernière heure.

    J’étais bien sûr déçu de mon résultat (18e) à la 1re journée surtout pour notre Pays qui était rétrogradé à la 13e place par nation.  La première journée a été très difficile car des prises repérées avaient disparu et lorsque je suis arrivé sur une belle pierre poissonneuse, des problèmes de balisage m’ont gêné et je n’ai pas réussi à sortir du poisson pourtant présent. J’ai eu un coup de barre physiquement et mon moral en a pris aussi mais j’en suis à mon 5e mondial et je sais que rien n’est jamais joué jusqu’à la dernière minute” explique Steeve Tetuanui.

    Grâce à cette performance, le podium de la journée était assuré, et avec les belles prises réalisées par Vaihoarii Taeatua sur les deux journées, Tahiti prend une belle 5e place par nation devant l’Espagne. Au final, c’est le chypriote Giorgos Vasiliou avec huit prises qui s’est imposé devant les Grecs et les Italiens.

    A noter que les prochains mondiaux se dérouleront au Portugal dans deux ans.

     

    Rahiti Buchin

     

        Retrouvez dans notre édition du Samedi 24 septembre 2016 :       

    • Parole à : Steeve Tetuanui, 6e au classement final  ///  Romuald Montagnon, Président de la Fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition
    • Classement

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete