Habillage fond de site

Un père et son fils retrouvés sains et saufs trois jours après leur disparition en mer

vendredi 2 novembre 2018

 

 

 

Poti-marara-1

Entre le mercredi 31 octobre et le vendredi 2 novembre 2018, le JRCC Tahiti a coordonné une vaste opération de sauvetage qui a mobilisé un important dispositif de recherche, afin de porter secours à un poti marara disparu en mer, avec à son bord deux personnes, dans les Tuamotu centre.

Le mercredi 31 octobre vers 19h00, la mairie de Hikueru a contacté le JRCC pour signaler qu’un poti marara, qui était parti en début de matinée de Hikueru pour se rendre à  Marokau, avec à son bord un père et son fils de 12 ans, n’était toujours pas revenu.

Après confirmation des informations, le JRCC a engagé l’avion Guardian de la Marine nationale pour effectuer les recherches. En complément, d’autres moyens nautiques disponibles ont été sollicités pour participer aux opérations de recherche.

Parallèlement, une enquête à terre a été effectuée et le tavana de Makemo a autorisé le ralliement du navire à passagers « Te Nukutaeroto » sur la zone de recherche alors qu’il était en escale sur l’atoll de Faite.

Après deux vols, l’avion Guardian a quitté la zone de recherche le jeudi 1er novembre vers 07h45, mais la mobilisation des secours s’est poursuivie toute la journée, avec notamment le concours des navires de pêche « Fetu Mana » et « Tuamana ». Ils ont été rejoints à la tombée de la nuit par le navire « Te Nukutaeroto », puis par la goélette « Taporo VIII ».

De son côté, la compagnie aérienne Air Tahiti a également pris part aux recherches et quatre vols commerciaux, en transit à proximité du secteur de recherche, ont été déroutés pour survoler la zone.

Après une seconde nuit de recherches, les deux disparus ont été retrouvés sains et saufs ce matin, vendredi 2 novembre,  vers 05h30, sur l’atoll d’Haraiki. Victimes d’une panne de moteur et échoués au nord de l’atoll,  ils ont été repérés et récupérés par le navire « Te Nukutaeroto » qui les a ramenés, avec leur poti marara en remorque vers Hikueru, où ils arriveront  cet après-midi.

A l’occasion de cette opération qui a mobilisé plusieurs moyens aériens et maritimes, le JRCC rappelle l’importance de respecter les mesures de sécurité.

Avant de prendre la mer, il est recommandé de :

  • déclarer sa partance, auprès du JRCC en composant le 16 avec son téléphone, y compris pour une traversée entre deux atolls, ;
  • prévenir ses proches qui pourront donner l’alerte le plus tôt possible;
  • bien préparer son navire en vérifiant l’état du moteur et le niveau de carburant ;
  • disposer d’un matériel de sécurité en bon état de fonctionnement (balise de détresse, radio VHF, téléphone portable, fusées à parachute et feux à mains, réserve suffisante d’eau, gilets de sauvetage, …)
  • bien vérifier la météo.

Le JRCC tient également à souligner l’importance de la solidarité des gens de mer et à remercier l’ensemble des participants à cette opération de secours.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete