Habillage fond de site

Pétanque – Conflit à la fédération : Le duel Degage-Auméran reprend au tribunal

vendredi 15 septembre 2017

fédération pétanque

Joël Degage et Rémy Auméran ont tous les deux été élus cette année à la présidence de la Fédération polynésienne de pétanque. (© archives LDT)

Nouvel épisode dans la guerre sans fin pour la présidence de la Fédération polynésienne de pétanque. Joël Degage, le président historique de la FPP, a entamé une nouvelle procédure judiciaire pour contester l’élection de son concurrent pour le poste, Rémy Auméran.

L’audience, prévue mercredi 13 septembre devant la chambre civile du tribunal de première instance de Papeete, a été reportée au 18 octobre. L’avocat de Joël Degage, François Quinquis, a demandé ce report pour apporter de nouvelles écritures, nous a précisé hier le greffe du tribunal civil.

Joël Degage et Rémy Auméran revendiquent la présidence de la Fédération polynésienne de pétanque après s’être fait élire chacun de leur côté cette année. Rémy Auméran a été élu lors d’une assemblée générale de la FPP organisée le 6 mai 2017.

De son côté, Joël Degage a été élu au cours d’une assemblée générale le 17 juin 2017.

“C’est nous qui avons assigné Rémy Auméran au tribunal pour invalider son élection du 6 mai et pour valider au passage notre élection du 17 juin”, nous a confirmé Joël Degage.

Ce double scrutin est la suite d’une décision du tribunal de Papeete au début de l’année. Le 19 janvier 2017, la cour d’appel de la chambre civile de Papeete a ordonné le renouvellement du bureau de la fédération. Rémy Auméran et Joël Degage ont d’abord participé à une conciliation avec la direction de la Jeunesse et des Sports. Mais les deux camps n’ont pas réussi à s’entendre et ont finalement organisé chacun une élection de leur côté.

 

L’enquête administrative penche pour Auméran

 

En attendant que la justice tranche, ce qui va prendre encore de longs mois, la Direction de la jeunesse et des sports a mené une enquête administrative pour démêler l’imbroglio. “Nous avons envoyé un juriste à chaque AG”, assure Anthony Pheu, le directeur des sports.

Conclusion des juristes de la DJS : “Il apparaît que l’élection de Rémy Auméran comporte moins de risque d’irrégularité et surtout une plus grande représentativité. Rémy Auméran a été élu en convoquant tout le monde, y compris Joël Degage. Tandis que Joël Degage n’a convoqué que neuf associations, les siennes”, analyse Anthony Pheu, le directeur des sports, qui a promis que la position de l’administration serait notifiée aux deux parties cette semaine.

Pour l’instant, la DJS observe un “doute sérieux” sur la légalité des élections à la tête de la FPP et bloque en partie les subventions à cette fédération. “Une avance de 800 000 francs a été versée en 2017. Pour le reste, on attend une légalisation de la situation”, assure Anthony Pheu.

Rémy Auméran, de son côté, brandit un courrier de Claude Azéma, président de la Fédération internationale de pétanque et de jeu provencal (FIPJP), qui reconnaît comme “seul correspondant et interlocuteur sur le territoire de la Polynésie française l’équipe élue et dirigée par M. Rémy Auméran”.

Avec ce soutien de la FIPJP, il annonce le déplacement d’une sélection de Tahiti (six femmes, six hommes, un entraîneur et un délégué), aux Championnats d’Océanie de pétanque du 24 au 31 octobre à Christchurch en Nouvelle-Zélande.

 

Benoît Buquet

2
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete