Pétanque – Deux rendez-vous mondiaux pour finir

    samedi 3 janvier 2015

    La saison 2015 de pétanque s’annonce chargée pour la Fédération tahitienne de pétanque. Le premier tiers du calendrier sera consacré aux qualifications pour les Championnats de Polynésie. Le deuxième, à l’attribution des titres internes et nationaux ainsi qu’aux grands tournois locaux. Enfin le dernier, aux Challenges des clubs et surtout aux deux rendez-vous mondiaux en triplettes hommes à To’ata en octobre puis en triplettes dames en Thaïlande au mois de novembre.

    L’intersaison de pétanque est courte. Elle s’est terminée, fin novembre, par la Coupe de Noël et la Coupe des clubs. Elle reprendra le 17 janvier avec les qualifications pour les Championnats de Polynésie étalés sur neuf week-ends. Suivront les étapes de rattrapages (présélectives) qui permettront aux derniers joueurs de se qualifier. En avril, durant la deuxième semaine, les finalistes tahitiens et ceux des îles se disputeront les titres 2015 à Puurai.
    Auparavant, ces championnats étaient programmés sur plusieurs week-end. La fédération a décidé de revoir le calendrier afin de limiter les dépenses pour les clubs extérieurs. La formule, testée l’année dernière sur six jours d’affilés, a satisfait tout le monde. Elle sera reconduite cette saison.
    Au mois de mai, joueurs et joueuses participeront à la Coupe de Polynésie avant que les meilleurs ne se rendent aux Championnats de France programmés sur deux périodes cette année
    –en juin à Troyes et en septembre à Narbonne.
    Puis, durant les fêtes du Tiurai, la fédération programmera ses deux grands tournois avec le Trophée Loto-La Dépêche (dont la convention est à renégocier) en juillet et le Challenge Vini Interentreprises, en août, qui a connu un franc succès pour sa première édition.
    La dernière partie de saison permettra aux clubs de se succéder à l’organisation de leur challenge, avant l’apothéose d’octobre et novembre avec les deux championnats du monde. D’abord, celui de la triplette hommes à To’ata prévu du 1er au 4 octobre 2015. La sélection composée à l’issue de six mois de formation intensive en 2014, sous la baguette de René Sénezergues, n’a pas changé. Kevin Bocahut-Rainui Tuaiva-Vickson Tuaiva-Jean Manea-Jimmy Siaou Chin et Yann Nauta en sont toujours les principaux acteurs. Quatre d’entre eux seront choisis en milieu d’année 2015 pour représenter la Polynésie. L’objectif final reste identique pour le président Degage : finir sur le podium.
    Une très belle performance des hommes, place To’ata, pourraient donner des idées aux féminines engagées, le mois suivant (novembre, NDLR), dans leur championnat du monde chez les tenantes du titre en Thaïlande. La sélection sera confiée a un cadre technique de la fédération tahitienne dans le courant de l’année prochaine.
    Du côté des responsables, on espère que les joueuses retenues feront aussi bien, voire un peu mieux, qu’en 2013 lorsque Sandrine Hurumanu, Pauline Taruoura, Caroline Tuahine et Tahia Pautu avaient atteint le stade des huitièmes de finale à Montauban en France. Joël Degage y croit : “Je sais que nos deux sélections auront la qualité, que ça ne sera pas simple, mais on a le tempérament pour accéder à une place très honorable”.
    Croisons les doigts.
    Gilles Debeux

    Lire plus dans La Dépêche de Tahiti (palmarès 2014; la pétanque en bref) de ce samedi 3 janvier ou au feuilletage numérique

    Rendez-vous en octobre 2015 à To’ata pour le Championnat du monde

    Le virus Ebola, qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest, a contraint le gouvernement de la Polynésie française a reporté, par soucis de précaution, et a quelques semaines seulement du coup d’envoi, ce qui devait être la grande fête mondiale de la pétanque à To’ata. Pourtant, depuis le mois de janvier 2014, le sélectionneur René Sénezergues, que la fédération tahitienne avait sollicité, préparait les présélectionnés dont le nombre était passé de 24 au départ à six à l’arrivée (Kevin Bocahut-Rainui Tuaiva-Vickson Tuaiva-Jean Manea-Jimmy Siaou Chin et Yann Nauta, NDLR). Ces six-là sont encore nos représentants pour le nouveau rendez-vous mondial fixé désormais du 1er au 4 octobre 2015. On ne sait en revanche toujours pas si René Sénezergues, vice-champion du monde 1973 à Casablanca et champion de France 1972, sera à nouveau parmi nous pour poursuivre la préparation de nos champions. D’autres candidats métropolitains se sont, semble-il, manifestés. La pétanque tahitienne attire toujours, mais n’oublions pas que l’heureux élu aura un défi important à relever : qualifier la sélection tahitienne au moins pour le dernier carré de ce Mondial. Le choix sera fait en début d’année.   

    senezergues rene 2015-01-05 07:14:00
    CHERS COMPATRIOTES. Avant toute chose je tiens à vous souhaitez MES MEILLEURS VOEUX 2015.Compte tenu de mon état de santé il me serais tres difficile de continuer l AVENTURE meme si c etait un gros CHALLENGE pour moi.Il est clair que certains propos tenu a mon égard auquel il a fallu que je surmonte. LE comité fédéral de la polynésie sont certainement CONSCIENT de ma décision.JE souhaite un trés bon parcours aux AITO NUI pour le MONDIAL 2015.ETsurtout bonne chance a mon successeur. PS seul on est pas grand chose.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete