La “petite” histoire des vacances de Barack Obama

    dimanche 19 mars 2017

    Barack Obama prend des vacances au fenua et y rédigera une partie de ses mémoires.

    Barack Obama prend des vacances au fenua et y rédigera une parte de ses mémoires.

    Il aurait pu choisir Hawaii, son archipel natal, ou encore les Antilles, les Bahamas, Bali ou les Seychelles. Et pourtant, c’est bien en Polynésie française que Barack Obama vient actuellement effectuer un long séjour de vacances, afin notamment d’y rédiger ses mémoires d’ancien président des États-Unis.

    Pourquoi ce choix ? Une collaboratrice du couple Obama, dont nous préservons l’anonymat à sa demande, a joué un rôle déterminant dans l’établissement du programme d’après mandat de Barack Obama.

    C’est l’histoire d’une petite graine qui a germé au bout de 15 ans. En 2002, cette proche du futur président de la première puissance mondiale, s’offre une escapade amoureuse dans nos îles qui lui laisse un souvenir impérissable. Son compagnon d’alors est Benoît Clair, qui est correspondant de presse aux USA pour TF1, Radio Monte-Carlo (RMC) et occasionnellement pour… La Dépêche de Tahiti.

    Pendant 8 jours, le couple profite de la beauté de Moorea, notamment sur le motu Temae, de Huahine et de Bora Bora. “Notre séjour avait été facilité à l’époque par Dany Panero du GIE Tahiti Tourisme, Nelson Lévy d’Air Tahiti Nui et Jérôme Guedj, patron du marketing de South Pacific Management. Nous nous connaissions bien, car j’avais déjà réalisé des dizaines de reportages à Tahiti et dans les îles pour des titres de la presse écrite et de la télévision française. Nous avons été merveilleusement accueillis”, se souvient, depuis Los Angeles, Benoît Clair toujours correspondant de la côte ouest américaine pour TFI et Europe 1. Plus tard, à Washington, celle que nous nommerons Sarah confie à Michelle Obama le souvenir extraordinaire qu’elle a gardé de son court séjour en Polynésie française.

    Il faut croire qu’elle a su trouver les mots justes pour témoigner de son amour du fenua, puisque l’épouse de Barack Obama, qui admet elle aussi rêver depuis longtemps de Bora Bora (qui a accueilli des troupes américaines lors de la Seconde guerre mondiale), est séduite par la perspective de venir un jour faire trempette dans nos lagons paradisiaques. “Keep that in mind” (“Garde ça en tête”), dit-elle à Sarah, en lui demandant de préparer un programme incluant également l’atoll de Tetiaroa, connu aux USA car propriété du géant du cinéma Marlon Brando, à la notoriété incomparable.

    La suite est connue : après deux mandats à la Maison-Blanche, Barack Obama quitte le pouvoir et le cède, à la surprise du monde entier, au candidat républicain controversé Donald Trump. C’est alors le temps du repos bien mérité, le “job” de président des USA étant, on l’imagine aisément, assez exigeant…

    En famille “au paradis”

    Comme tous ses prédécesseurs, Barack Obama, qui n’a cessé de prendre quotidiennement des notes durant ses mandats, décide de s’atteler sans attendre à la rédaction de ses mémoires. Le mieux est d’opter pour un endroit calme et, pourquoi pas, paradisiaque… Bingo ! Michelle Obama n’a rien oublié des confidences de Sarah, qui est toujours proche du couple, sur la beauté de nos îles, la gentillesse de sa population, la chaleur de son accueil, la richesse de sa culture.

    C’est décidé, les époux Obama rédigeront une partie de leurs mémoires sur le fenua, mémoires négociées pour un cachet annoncé sans précédent et astronomique : les éditions Michel Lafon signent un contrat de 75 millions de dollars US (8,34 milliards de francs) pour Barack et de 55 millions pour Michelle (6,11 milliards de francs).

    Le républicain George W. Bush, prédécesseur d’Obama qui avait lui aussi effectué deux mandats, n’avait obtenu “que” 20 millions de dollars (2,23 milliards de francs). La parution des mémoires du couple Obama est prévue pour novembre 2017, soit environ un an seulement après l’accession au pouvoir de Donald Trump.

    Après un premier séjour aux îles Vierges (archipel américain des Antilles) juste après la présidentielle puis tout récemment à Hawaii, Barack Obama atterrit à bord d’un jet privé le 15 mars à l’aéroport de Tahiti-Faa’a, avant de redécoller le jour même pour Tetiaroa à bord de la navette aérienne de l’hôtel The Brando, avec semble-t-il son frère et l’une de ses filles, toujours accompagné d’une équipe d’agents de sécurité américains. Il sera prochainement rejoint par son épouse et sa seconde fille.

    “Tous les ex-présidents des États- Unis bénéficient à vie d’une équipe de haute protection, et Tetiaroa notamment s’avère un lieu idéal en termes de sécurité et de logistique”, témoigne Benoît Clair depuis la Californie, qui a séjourné à plus de 15 reprises dans nos îles. “Ce n’est bien sûr pas son jet privé, mais celui de l’un de ses amis. En exagérant bien sûr, on peut presque dire qu’un jet privé aux USA, c’est comme une bicyclette à Tahiti, il y en a beaucoup ! En tout cas, je suis absolument ravi de ce séjour d’Obama au fenua, et je suis totalement persuadé qu’il aura un effet très positif sur le tourisme en Polynésie”.

    La suite du programme de l’exprésident des USA n’est pas connue, elle n’est même peutêtre pas arrêtée, mais il se pourrait que le couple Obama profite également des délices de la navigation entre les îles, et sans doute pas à bord d’une modeste pirogue… Le va’a, ce sera pour les balades sur le lagon !

    Manava ‘e maeva, Barack et Michelle Obama, and Have a Good Stay !

     

    Damien Grivois

        Edition abonnés
        Le vote

        Le prix du tabac augmente le 1er avril, cette augmentation va-t-elle vous faire diminuer ou arrêter votre consommation ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete