mercredi 28 décembre 2016

    Le contre-amiral Denis Bertrand a été le premier à souhaiter la bienvenue à Paul Meilhat. "Il avait une avarie, donc nous le suivions de près depuis une semaine", a-t-il assuré. (© Benoît Buquet)

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete