Habillage fond de site

Pièces de rechange automobile : une nouvelle « grande surface » à Papeete

lundi 20 mars 2017

Le groupe Nexus Automotive International, présent dans 86 pays, ouvre une filiale -et un grand magasin- à Papeete. Particuliers et professionnels y trouveront des pièces de rechange, accessoires et outillage pour l’automobile. (photo: Sherwood-Flickr)

Le groupe Nexus Automotive International, présent dans 86 pays, ouvre une filiale -et un grand magasin- à Papeete. Particuliers et professionnels y trouveront des pièces de rechange, accessoires et outillage pour l’automobile. (photo: Sherwood-Flickr)

Bougies Toyota, moteur Peugeot, plaquettes de frein pour sa citadine ou rétroviseur pour son 4×4… Une « grande-surface » de pièces de rechange, accessoires et outillage pour l’automobile ouvrira ses portes lundi 27 mars dans la vallée de Tipaerui.

Filiale d’un groupe international, né en 2014 du rapprochement de distributeurs et grossistes d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique, cette nouvelle enseigne, Nexus Automotive Polynesia, s’annonce comme un concurrent sérieux dans le secteur en promettant un « très large choix de pièces de toute marque », des prix « beaucoup moins chers », et des délais raccourcis, voire immédiats, de mise à disposition.

« L’union fait la force !, explique Gilles Bonvarlet, représentant de Sodiva, et président de la nouvelle société. Aujourd’hui, au fenua, on a le réseau des concessionnaires et quelques revendeurs de pièces. Là, la nouveauté, c’est que sous une seule enseigne, Nexus regroupe près de 200 équipementiers (fournisseurs, fabricants de pièces de rechange, équipementiers et distributeurs, NDLR) du monde entier. »

Profitant de l’explosion mondiale du marché des pièces de rechange, le groupe Nexus Automotive International (N!), dont le siège est basé à Genève, en Suisse, s’est en effet étendu dans 86 pays, pour un chiffre d’affaires global de plus de 10 milliards d’euros en 2016 (1200 milliards de francs), et un budget deux fois plus important en 2017.

Soit autant de facilités pour s’approvisionner en pièces multiples, que le nouveau magasin de Tipaerui, d’une superficie de 2000 m², aura les capacités d’exposer et stocker.

« La force de Nexus, c’est aussi qu’elle travaille avec Inovaxo, une société informatique qui a développé un logiciel permettant de compiler les parcs automobile du monde, vante Gilles Bonvarlet. On a acheté l’exclusivité pour la Polynésie, donc ça nous permettra de connaître toutes les marques des véhicules en circulation, les modèles, les moteurs, les niveaux d’équipement…, afin d’ajuster nos stocks aux besoins du marché ».

 

« Il y a une vraie demande »

 

Le parc polynésien, vieillissant depuis « quatre ou cinq ans », est aujourd’hui estimé entre 80 et 100 000 voitures, qui parcourent environ 10 000 km par an.

« Depuis la crise de 2009, les gens ont eu des difficultés à obtenir des prêts (pour acheter un véhicule neuf, NDLR), donc on s’est aperçu qu’ils entretenaient davantage leur voiture, mais aussi qu’ils étaient souvent bloqués par le prix des pièces », note le nouveau représentant de Nexus Automotive Polynesia. 

Durant les quatre années suivant l’achat d’une voiture neuve, le budget en entretien serait de 80 à 115 000 francs par an. « Aujourd’hui, il y a donc une vraie demande à satisfaire, sans que les gens aient besoin d’aller à l’étranger pour ramener leurs pièces eux-mêmes. »

Le nouveau distributeur espère casser le marché des contrefaçons, des petites annonces et autres « petites importations sauvages qui ne favorisent en rien le développement économique ».

Dirigée par Alain Lartaud, un métropolitain nommé par la maison-mère, Nexus Automotive Polynesia, qui s’appuie sur « des hommes d’affaires locaux » et emploie déjà six personnes, garantira à ses clients la vente de pièces d’origine, fabriquées par « des grands noms comme Bosch, TRW, Valeo…, qui font déjà les pièces d’origine des constructeurs ».

Après l’inauguration (sur invitation) prévue ce vendredi, la nouvelle enseigne, située entre Polynésie Pneus et Tahiti Agencement, espère ainsi attirer, du lundi au samedi, aussi bien les particuliers que les petits garagistes, carrossiers, revendeurs, administrations et entreprises désireuses de soigner leurs flottes. Ils y trouveront également de l’équipement pour les garages ainsi que des logiciels de réparation en ligne, et des produits consommables, « dont les lubrifiants, les batteries, les liquides, les additifs, les nettoyants et la para-peinture ».

 

 

M.G.

 

 

884
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete