Pierre Teriitehau, un maire polynésien au cœur de la France

    samedi 7 mars 2015

    À 68 ans, Pierre Teriitehau est l’un des rares Polynésiens à être devenu maire d’une commune de métropole. Lors de l’élection de mars 2014, il a conduit son équipe de 15 colistiers à la victoire et a été élu au poste de premier magistrat d’Ébreuil (Allier), commune “écotouristique” de 1 300 habitants.
    Il est également devenu 1er vice-président de la communauté de communes Sioule, Colettes et Bouble (5 500 habitants), chargé des Finances et du Développement économique.
     Originaire de Paea par son père, Pierre Teriitehau n’a vécu que sept ans en Polynésie. C’est seulement entre 1997 et 2004 qu’il s’est installé à Tahiti, où il a travaillé pour le gouvernement Flosse, notamment en tant que conseiller spécial en charge de la Pêche et de la Perliculture. Il a également été président du conseil d’administration de la SEM Tahiti Nui Rava’ai entre 2000 et 2004.
    Ces sept années l’ont profondément marqué, car “j’ai pu œuvrer au développement économique de la Polynésie”, explique-t-il.
    Il consacre aujourd’hui toute son énergie à redynamiser sa commune, mais garde toujours un œil sur le fenua.

    Lire l’intégralité de l’article dans La Dépêche de Tahiti de samedi 7 mars ou au feuilletage numérique

     

    PFDS 2015-03-08 09:17:00
    Bravo à Pierre Teriitehau et ...aux électeurs de cette commune de l'Allier qui, contrairement à ce qui se passe ici, n'ont pas demandé à ce natif de Tahiti s'il parlait la langue du Limousin, s'il était diable , s'il était un dieu, mais simplement s'il était de nationalité française et prêt à s'investir loyalement pour travailler dans l'intérêt de tous. Dommage que nous ne sachions pas, ici, expliquer aux citoyens que les choix religieux ou ethniques sont négligeables, que parler telle langue, ou non, est peu de chose et ne garantit pas l'honnêteté d'une candidature à une fonction élective. Qui osera s'attaquer à ce problème ...et faire cesser un ostracisme permanent et larvé, faible écho aux turpitudes coloniales,qui croit protéger les natifs des îles des appétits supposés de ceux qui viennent d'ailleurs et qui met, de fait, en danger notre ''pays''? Bonne route à Pierre Teriitehau et merci à lui d'aider le pays.
    vetea1 2015-03-08 07:47:00
    l'inverse pourrait il existé ici ?
    Mathius 2015-03-07 20:14:00
    Est ce qu'il a attendu 50 ans pour que sa commune est l'eau potable?
    Dur,dur la realité du fenua.....
        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete