Pirae – La commune procède à l’enlèvement des épaves

    mercredi 29 juillet 2015

    En prévision de la prochaine campagne de traitement des carcasses par la presse hydraulique, l’opération d’enlèvement de carcasses de voitures a débuté lundi dans les quartiers de Pirae. 
    Véritable pollution pour la population et l’environnement, gites à moustiques potentiels, la ville de Pirae veut ainsi se débarrasser de ces épaves qui gâchent le paysage et qui, pour certaines, traînent depuis des années dans les jardins. 
    “Les épaves enlaidissent le cadre de vie et provoquent une réelle problématique de salubrité publique. Une collection complémentaire est prévue en août avant le passage de la presse hydraulique. Cette campagne d’enlèvement a été fixée par les services municipaux pour deux jours seulement, lundi 27 et mardi 28 juillet”, explique le chef de service du cadre de vie, Moea Maamaataiahutapu.
    Tous les administrés de la commune qui ont encore des véhicules hors d’usage chez eux ou dans leur quartier, non encore été recensés par la mairie, doivent se présenter dès aujourd’hui, munis d’une pièce d’identité et de la carte grise du véhicule, à la police municipale de Pirae ou bien se rendre à la cellule “usagers” de la mairie pour constituer un dossier administratif. 
    Selon les services de la mairie, il y aurait au moins 150 carcasses sur l’ensemble de la commune, mais seuls 62 propriétaires de voitures ont donné leur accord pour les enlever. 
    Pour le reste, certains ont encore la mauvaise habitude de garder leur épave chez eux au prétexte qu’ils attendent une nouvelle pièce pour la retaper. 

    De notre correspondant J.H.

        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete