Pirae : les élèves courent contre la faim

samedi 23 mai 2015

Même s’il n’existe pas d’antenne de l’ONG française Action contre la faim (ACF) en Polynésie, les élèves du lycée Saint-Joseph de Pirae ont décidé d’aider la section française de l’association dans ses missions en Afrique, notamment au Burkina Faso, en participant à la course contre la faim. Cette dernière a lieu tous les ans, le 22 mai, à l’échelle internationale. Il s’agissait de sa 18e édition, mais de la première au fenua.
“Plus de 260 000 élèves dans le monde, dont 400 élèves de notre lycée, s’engagent dans cet événement pédagogique et sportif. Cela permet à ACF de sensibiliser et mobiliser des milliers de personnes autour d’un fléau qui tue encore chaque année des millions d’enfants de moins de 5 ans dans le monde”, explique la directrice adjointe du lycée, Marie Constant.

Il s’agissait d’une épreuve d’endurance, qui s’est tenue dans les jardins de l’hôtel de ville de Pirae et ses environs.
Les élèves devaient parcourir le plus de kilomètres possibles pour récolter une petite somme d’argent promise par les parents d’élèves, les professeurs, les élus de Pirae, les voisins ou des amis, le montant de la cagnotte augmentant avec le nombre de kilomètres parcourus.

Avant cet événement sportif, les élèves ont été sensibilisés à l’action en visionnant un film documentaire tourné au Burkina Faso par ACF. “C’est notre dernière action de l’année scolaire 2014-2015 qui entre dans le cadre du label éco-école. Nous avons choisi comme thème pour cette année l’alimentation. Voilà pourquoi on a fait exprès de ne pas organiser notre cross d’établissement au mois d’octobre dernier et de le reporter au 22 mai. Tous les élèves ont été sensibilisés, pendant une heure, durant les cours, sur l’ONG Action contre la faim. Beaucoup ont été touchés par le film qu’ils ont vu. Il faut savoir que c’est la première fois qu’un lycée en Polynésie participe à la course contre la faim. Le 22 mai, partout dans le monde, d’autres élèves sont en train de courir, comme nous. On ne sait pas encore si on va reconduire cette course en 2016”, conclut la directrice adjointe.
Le tavana de Pirae, Édouard Fritch, a donné le top départ de la course, hier, avec une allocution adressée aux élèves : “Le maire et son conseil municipal accompagnent cet événement, car il s’agit de soutenir l’action que mènent les élèves du lycée Saint-Joseph de Pirae. C’est vrai qu’en Polynésie française, il y a des gens qui souffrent du fait qu’ils ne peuvent pas manger à leur faim. Cette année, vous courrez pour aider le Burkina Faso.”

De notre correspondant J.H.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete