Pirae – Remise des prix des concours du Heiva Rima’i

    lundi 18 juillet 2016

    Préalablement à la cérémonie de remise des prix, un bilan de la manifestation a été dressé  par les mama du comité Tahiti i Te Rima Rau. (Photo : John Hiongue/LDT)

    Préalablement à la cérémonie de remise des prix, un bilan de la manifestation a été dressé par les mama du comité Tahiti i Te Rima Rau. (Photo : John Hiongue/LDT)


    Les Australes n’ont pas failli à leur réputation en vannerie

     

    La 28e édition du Heiva Rima’i s’est achevée hier, en fin d’après-midi, salle Aorai Tini Hau. Avant cela, vendredi dernier, sous le grand chapiteau du village des artisans, a eu lieu la cérémonie de remise des prix de tous les concours artisanaux.

    Le premier s’était tenu mardi 28 juin avec la réalisation d’un pouf et le dernier avait pour thème la confection d’un panier pour costumes traditionnels, jeudi 14 juillet.

    Au total, il y a eu quatre concours artisanaux (lire ci-contre), certaines délégations s’étant inscrites à plusieurs d’entre eux. Vendredi dernier, le comité Tahiti i Te Rima Rau enregistrait un chiffre d’affaires de 30 millions de francs, n’incluant donc pas le dernier week-end.

    Il a également constaté que la fréquentation était en baisse cette année, à l’exception des week-ends, mais les artisans ont tout de même vendu. Le prochain événement organisé par le comité Tahiti i Te Rima Rau sera l’exposition-vente de Noël, du vendredi 2 au samedi 24 décembre.

    Le lieu reste encore inconnu car la salle Aorai Tini Hau doit être détruite dans les prochaines semaines par la commune et le Pays. Le site sera ensuite dédié aux championnats du monde de va’a en 2017 et 2018. Les manèges et les baraques foraines, quant à eux, restent sur place jusqu’à mi-août.

    Pour le Heiva Rima’i 2017, les mama travailleront sur le thème “que le trésor artisanal persiste”. Le comité attend les propositions du Pays pour trouver un nouveau site afin de continuer à miser sur l’artisanat, qui fait vivre de nombreuses familles polynésiennes.

    “Il faut que l’artisanat persiste, que ça dure dans le temps. C’est vrai qu’il y a des secrets de fabrication, mais on ne va pas tout dévoiler ni tout donner car ce sont des trésors, la richesse de notre pays.

    Aux artisans qui ont été récompensés (vendredi dernier, NDLR), je leur dirais que même si on n’a pas gagné grand-chose, il faut accepter de recevoir ce genre de cadeau comme un signe d’amour. À la prochaine, car il y aura toujours une prochaine édition”, a conclu la présente du comité, Irène Atu.

     

    De notre correspondant J.H.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete