Habillage fond de site

« Pitanui avait le cœur sur la main »

mercredi 22 février 2017

pitanui

Le corps de Pitanui Teriitehau a été exposé hier après-midi dans la salle paroissiale de l’église Saint-Joseph de Faa’a, avant la messe célébrée par le père Abraham. (© Catherine Quiniou/LDT)

Le décès de Pitanui Teriitehau a causé une vive émotion à travers tout le pays. Cet agent communal, âgé de 31 ans, est mort, vendredi dernier, à Faa’a, lors d’une intervention, suite aux fortes pluies qui ont touché Tahiti. Il a été entraîné par la force des eaux alors qu’il descendait dans un regard de caniveau situé en bas de la route de Puurai pour tenter de dégager un bouchon provoqué par des branchages et des détritus.

Son corps a été retrouvé dans un canal d’évacuation situé près de l’aéroport, plusieurs centaines de mètres plus loin.

Très apprécié, décrit comme quelqu’un de gentil, sociable, serviable et souriant, Pita, comme le surnommaient ses collègues, laisse un grand vide.

Pitanui Teriitehau habitait le quartier Tarahu de Faa’a, en face de la gendarmerie. Il travaillait pour la mairie de Faa’a depuis plusieurs années et était affecté à la direction de la sécurité de la commune.

“C’est le fils de mon frère, Ben, qui a eu deux enfants lors de son premier mariage en Amérique et ici, avec sa deuxième femme,  il a eu trois fils, dont Pitanui. Quand son papa est décédé, mon neveu a dû abandonner ses études pour travailler et aider sa maman. Il voulait que ses deux plus jeunes frères réussissent à l’école. C’était lui le soutien de famille. Il a fait de gros sacrifices pour son entourage. Il avait le cœur sur la main. C’était un garçon calme qui aimait rendre service. Pitanui avait une compagne mais il n’avait pas d’enfant. C’est une grande perte pour nous tous. On ne sait pas pourquoi il est allé dans ce trou. Ce n’était pas à lui de descendre. Je ne comprends pas ce qui s’est passé ce jour-là.

Beaucoup de choses sont dites là dessus, il y a différents sons de cloche. Je préfère ne pas écouter ce que disent les gens. L’enquête est toujours en cours. L’autopsie a eu lieu hier (lundi, NDLR)”, confie Marie-Rose Teriitehau, la tante de Pitanui.

Une messe a été célébrée en son honneur hier soir, en l’église Saint-Joseph de Faa’a.

L’inhumation aura lieu aujourd’hui, à 16 heures, au cimetière catholique Saint-Joseph.

 

De notre correspondante C.Q.

 

 

1181
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete