Habillage fond de site

Un plongeur mordu à la main par un requin

vendredi 5 mai 2017

gant morsure

À gauche, le gant en néoprène normalement utilisé par Nicolas et, à droite, le gant en laine qui porte la trace de la morsure
du requin gris. (© Jennifer Rofès)

Nicolas, le moniteur de plongée blessé à la main par un requin gris lors d’une plongée lundi à la Vallée blanche, se porte bien. “Je dois garder mon bandage durant trois semaines. Je ne pourrai pas plonger d’ici là mais aucun tendon n’a été sectionné. Je devrais donc retrouver l’usage de ma main d’ici peu”, a-t-il expliqué.

Nicolas est un professionnel aguerri, qui plonge depuis plus de 15 ans. Cet accident est dû à une erreur qu’il ne commet habituellement pas. “J’utilise des gants de laine pour manipuler les têtes de thon et les abats que je vais ensuite placer dans une cage grillagée sur le site de plongée. Pour descendre, j’utilise mes gants en néoprène. Mais cette fois, je me suis trompé, j’ai mis les mauvais gants sans m’en rendre compte.”

C’est malheureusement à cause de cette faute que Nicolas a été mordu. “J’ai placé la cage au fond de l’eau, à 20 mètres, mais la corde, devant permettre aux plongeurs de descendre, s’est cassée. J’ai dû remonter pour redescendre et, dans la précipitation, j’ai enfilé les mauvais gants.”

Cinq minutes à peine après être descendu et après s’être placé en position d’observation avec les plongeurs, Nicolas a commencé à se déplacer. “J’étais à 10 mètres de la cage, et j’avais ma main gauche un peu en retrait. C’est une de mes plongeuses qui m’a dit : “Le gris est parti avec ton gant”.

Le requin aurait cependant recraché le gant dans l’instant car, selon l’intéressé, le sang humain dégoûte les squales. “Le requin a paniqué et s’est enfui car notre sang ne leur plaît pas. C’est à cause de sa trop grande concentration en fer. Pour preuve, aucun autre requin n’a cherché à m’attaquer ou à m’agresser alors que je saignais”, raconte Nicolas qui ajoute avoir été traumatisé par les perches jaunes à traits bleus.

 

Traumatisé par les perches jaunes

 

“Ce ne sont pas les requins qui m’ont suivi jusqu’à la surface, ce sont les perches jaunes à traits bleus. Elles se sont jetées sur ma blessure. Il y en avait une centaine. C’est elles qui m’ont traumatisé car elles ont commencé à manger ma peau. Quand j’ai fermé les yeux le soir après l’incident, je voyais encore cette multitude de poissons entrain de manger mes chairs, c’est ça qui m’a fait mal.”

Selon ce moniteur, les plongées sur le site de la vallée blanche sont exceptionnelles, car il n’en existe que trois semblables dans le monde, aux Bahamas, en Afrique du Sud et à Tahiti. C’est pourquoi, pour continuer de faire rêver les amateurs de plongées, Nicolas et son club Api Dive ont décidé de mettre en place de nouvelles procédures de sécurité suite à cet incident (voir encadré).

“La Vallée blanche est une plongée particulière car elle est basée sur l’observation des requins et notamment du requin-tigre. On peut y voir une centaine de squales et observer près de six espèces différentes”, raconte ce passionné.

En effet, requins pointe noire, pointe blanche, requins gris, citrons, dormeurs et les fameux requins tigres se succèdent pour le plus grand plaisir des amoureux de la faune sous-marine. Mais pour attirer et fixer sur ce site autant de ces prédateurs, il faut un stimuli alimentaire d’où la mise en place d’une cage à poissons.

Le shark feeding n’est pas interdit, mais il est réglementé. La loi stipule qu’il est interdit de nourrir les requins dans le lagon et à un kilomètre des passes.

Le site de la Vallée blanche, surnommé ainsi par ces 300 mètres de sable blanc, est situé à 2,5 km de Papeete et à environ 4 kilomètres de Taapuna. “Cette bande de sable n’est pas collée au récif donc, même si l’on se trouve du côté de l’océan et qu’il y a de la houle, on est toujours protégé”, précise Nicolas qui se languit déjà de pouvoir y retourner.

Jen. R

 

requin

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

236
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete