Habillage fond de site

Plus de 2 600 jeunes à la finale de cross scolaire

vendredi 8 décembre 2017

cross

Les grands ont réalisé quant à eux un parcours long de 4 170 mètres. (© Gérard Verdet/LDT)


Avec plus de 2 600 inscrits et près de 350 athlètes venus des îles, le cross de la Confédération du sport scolaire et universitaire (CSSU) a fait le plein hier matin. L’hippodrome de Pirae a accueilli la 27e édition de cet événement, ouvert des poussins jusqu’aux seniors. Les seize catégories ont, une fois de plus, permis un partage des titres et places d’honneur, entre les nombreux établissements primaires et secondaires présents.

Les manifestations sportives dignes de porter le nom de ‘‘Championnats de Polynésie’’ sont rares, car il est difficile et fort coûteux d’organiser le déplacement de candidats venus des quatre coins de Polynésie. Trop souvent, ce ne sont que quelques représentants qui peuvent bénéficier d’un tel avantage.

Depuis 26 ans, par contre, les organisateurs du cross de la CSSU y parviennent, accueillant en nombre des représentants des Marquises, des Tuamotu, des Australes, des îles Sous-le-Vent et de Moorea.

La fête était donc totale hier matin, alors qu’un soleil radieux inondait l’hippodrome de Pirae et que les coureurs des différentes catégories trouvaient leurs places sous les tentes, en attendant le moment de s’exprimer sur le terrain avec les couleurs de leurs établissements respectifs.

Pour la majeure partie des concurrents, leur présence était le fruit d’une sélection obtenue en interne avec les cross d’établissements et, même, dans un deuxième temps ; avec les cross des différents districts.

 

Issus de sélections préalables

 

On avait donc droit, en quelque sorte, à l’élite ! Mais le cross de la CSSU est une étape supérieure, où l’effort et les distances deviennent un véritable challenge.

Les champions par catégories pouvaient donc être applaudis par leurs camarades évidemment, mais aussi par quelques personnalités venues constater la bonne santé du sport scolaire local.

Ainsi on aura aperçu les inspecteurs du 1er degré venus en délégation, mais aussi une des adjointes au maire de la commune de Pirae, ou bien encore Anthony Pheu, chef du service jeunesse et sport, Cécile Tiatia, représentante du ministère des Sports, ou encore Louis Provost, le tout nouveau président du COPF.

Sur le plan sportif, on retiendra un beau partage des titres entre les différents établissements.

Du côté des poussines et poussins, les quatre titres ont par exemple été remportés par quatre écoles différentes, à savoir Tuterai Tane, To’ata, Faanui et Namaha.

Chez les plus grands par contre, le lycée Paul-Gauguin se sera particulièrement distingué en individuel avec trois titres, alors qu’aux classements par équipes, le lycée-collège La Mennais faisait une belle moisson avec cinq titres obtenus de haute lutte.

 

G. Verdet

 

1

Le podium des cadettes avec les beaux sourires de Leilanie, Eva et Juliette.Le podium des cadettes avec les beaux sourires de Leilanie, Eva et Juliette.(© Gérard Verdet/LDT)

2

Les plus petits se sont donnés à fond. (© Gérard Verdet/LDT)

3

Samuel Aragaw a eu le temps, au virage, de saluer ses fans. (© Gérard Verdet/LDT)

4

Derniers mètres dans la souffrance, mais c’était pour gagner encore quelques places. (© Gérard Verdet/LDT)

6

Titrées, médaillées et… diplômées. (© Gérard Verdet/LDT)

cross

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete