Habillage fond de site

Plusieurs centaines d’agents communaux de Tahiti et Moorea réunis à Vaitupa

lundi 14 novembre 2016

En tout, plus d’un millier de personnes étaient réunies à Vaitupa. (© Catherine Quiniou/LDT)

En tout, plus d’un millier de personnes étaient réunies à Vaitupa. (© Catherine Quiniou/LDT)

 

 

Plusieurs centaines d’agents communaux venus de treize communes de Tahiti et Moorea se sont réunis, le week-end dernier. Cette rencontre intercommunale est organisée deux fois. L’objectif : tisser des liens et partager les savoir-faire.

 

 

Vendredi et samedi derniers, plusieurs centaines d’agents communaux de Tahiti et Moorea étaient réunis au motu Ovini de Vaitupa, à Faa’a, pour la rencontre intercommunale organisée par l’amicale No oe au de Faa’a.

Au menu de ces deux jours, des moments de convivialité et de partage autour d’activités culturelles et sportives.  “Normalement, ces rencontres sont organisées deux fois dans l’année, vers avril/mai et vers octobre/novembre. La dernière fois, c’était à Vairao. Ça a démarré en 2008. Avant, c’était organisé une fois par an, mais les participants ont demandé à ce qu’on se réunisse deux fois par an.

L’objectif, c’est de réunir les travailleurs des différentes communes de Tahiti et des îles pour une journée corporative. C’est aussi l’occasion de partager nos savoir-faire dans des domaines différents. On peut entretenir une véritable amitié et une solidarité grâce à ces journées”, précise Wilson Tokoragi, président de l’amicale No oe au.

Treize communes ont pris part à cette rencontre : Hitia’a, Mahina, Arue, Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Papara, Teva i Uta, Taiarapu-Ouest et Est et Moorea. “Chaque commune a envoyé une délégation d’une centaine de personnes. Les conjoints étaient également conviés à l’événement. Il y a aussi quelques amis des Tuamotu qui sont venus. Ceux des communes les plus éloignées ont été hébergés dans les paroisses protestantes”, ajoute Wilson Tokoragi.

 

Activités de cohésion

 

La commune de Mahina comptait 131 participants. “Il y a le personnel, des élus, les concubins et aussi des agents retraités. C’est la quatorzième édition de cette rencontre intercommunale. À l’origine, c’est l’association Nanatira’a Ihi qui a lancé cette manifestation. La première rencontre a eu lieu à Arue. On était seulement cinq communes en 2007.

Chaque commune organise à tour de rôle la rencontre. C’est important d’avoir cet échange-là. Ça nous permet de partager nos expériences et ce qu’on vit dans nos communes respectives”, souligne Émilie Ti-Paon, secrétaire du maire de Mahina.

Vendredi dernier, tout le monde a assisté à une soirée culturelle avec la prestation d’un groupe de chant et de danse traditionnels. Au programme également, tressage et confection de couronnes de fleurs. Le lendemain, c’est une journée sportive qui attendait l’ensemble des participants avec tournois de pétanque, volley, va’a, pêche, tuaro ma’ohi, etc.

Les agents communaux ont apprécié cette rencontre. “Nous sommes 90 personnes de Moorea. Nous sommes un peu isolés par rapport aux communes de Tahiti. Donc pour nous, c’est important de participer à cette rencontre. C’est un événement très attendu chez nous, à Moorea. On remercie la mairie de Faa’a pour le transport et le logement”, commente Teraimana Tuaita, président de l’amicale de Moorea.

“On est une petite délégation, cette fois-ci, avec une cinquantaine de personnes. On fait partie de l’association Nanatira’a Ihi depuis 2013. C’est un moyen de tisser des liens entre nous, ça crée davantage de cohésion et c’est un moment de partage avec tous les agents et les élus également des diverses communes”, déclare, de son côté, Amélie, présidente de l’amicale de Taiarapu-Ouest. 

 

De notre correspondante C.Q.

24
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete