Habillage fond de site

Le point sur les travaux d’éclairage de la RDO

mercredi 19 juillet 2017

RDO nuit éclairage public route

Depuis début 2016, le gouvernement a décidé de couper l’intégralité de l’éclairage de la RDO. (© DR)

Pas de lumière sur la RDO en soirée depuis plus d’un an et demi… les réseaux sociaux s’enflamment. Sur les pages Facebook “Allô, qui sait quoi ?” et “Vos coups de gueule”, les internautes s’interrogent à coup de “Quand est-ce qu’ils vont se décider à réparer les lumières de la RDO ?”,  “À quoi servent les lampadaires de la RDO ?”.

Tous s’insurgent de la dangerosité de la situation et se demandent si les autorités “attendent les premiers morts pour faire quelque chose ?”

Et chacun y va de son propre commentaire pour expliquer l’absence de lumière sur cette route territoriale…

Pour certains, “l’éclairage a été éteint à cause des courses de motos qui s’y déroulaient le soir”, pour d’autres, ce serait une histoire de gros sous : “C’est pour soi-disant faire des économies, car chaque mois les lumières sur la RDO coûtent 4 millions”, explique un internaute qui se dit “bien informé”.

D’autres versions plus farfelues sont avancées comme “un couvre-feu imposé par Oscar (Temaru, NDLR), le maire de Faa’a”, ou encore “C’est éteint à cause des avions, sinon la nuit ils atterriraient sur la RDO”.

 

Une pétition récolte 545 signatures

 

Des accidents auraient déjà été enregistrés, comme en témoigne une demoiselle, dont l’ami en moto aurait percuté un chien mort sur la chaussée, qu’il n’aurait pas vu, faute de lumière.

Pourtant, la direction de l’équipement affirme, elle, le contraire : “Il n’y a pas eu d’accident depuis que nous avons éteint les lampadaires, car les gens font plus attention.”

Une pétition a été mise en ligne, le 30 juin pour “un éclairage public qui garantisse la sécurité routière de tous” et a déjà récolté plus de 545 signatures. 

Les auteurs de la pétition espèrent par ce biais, faire réagir les autorités, afin que des mesures adéquates soient prises pour le rétablissement de l’éclairage public sur cette zone. 

Cette route est régulièrement fréquentée par des piétons, traversée par des chiens errants et que pour mieux y voir, de nombreux automobilistes roulent en plein phares, ce qui a pour conséquence d’éblouir ceux qui arrivent en sens inverse. 

Cette  route est de compétence territoriale, donc elle n’est pas sous la responsabilité des communes qu’elle traverse.

C’est au Pays que revient l’entretien et la réparation de son système d’éclairage.

Fut un temps – en février 2011, plus exactement – où le gouvernement avait pris une mesure pour couper les lampadaires de 23 à 4 heures du matin en semaine, dans le but de réaliser des économies sur les factures d’électricité qui s’élevaient bien à 4 millions de francs par mois.

Mais cette mesure aurait été levée en décembre 2013, affirmait la direction de l’équipement en décembre dernier, donc cette piste est à écarter.

Si le Pays a décidé de couper l’éclairage public sur l’intégralité de la  RDO, depuis début 2016, c’est “pour des raisons liées à la vétusté et dangerosité du système électrique”, explique le gouvernement.

En effet, depuis plusieurs années, de nombreux tronçons étaient défectueux et provoquaient des courts-circuits, lorsque le système électrique était mis sous tension. Il faut dire, celui-ci date de la création de la RDO, soit des années 1970-1980.

Le Pays souhaite donc remplacer les candélabres et le câblage de la RDO et des bretelles d’accès. Et pour cela, il a opté pour la mise en place de luminaires LED, “qui permettront notamment de diviser la consommation électrique de moitié”.

La spécificité et l’étendue du périmètre des travaux ont nécessité des études complètes sur une période de 14 mois allant du diagnostic de l’existant jusqu’au projet technique du dossier de consultation des entreprises.

Un appel d’offres a été lancé en décembre 2016 et le marché devrait être attribué en août.

“Il faut ensuite compter un délai de quatre mois pour l’approvisionnement du matériel puis un délai supplémentaire de trois mois pour effectuer l’intégralité des travaux” assure-t-on à la direction de l’équipement.

On devrait donc à nouveau pouvoir rouler sous le feu des projecteurs dès le mois d’avril prochain.

Sur la route des plaines, à Punaauia, problème d’éclairage identique, même si quelques tronçons restent allumés en soirée. Un appel d’offres a également été lancé par la direction de l’équipement pour le remplacement des luminaires sur cette route et est actuellement en cours d’analyse.

Le marché devrait être notifié d’ici le mois de septembre avec une durée d’approvisionnement et des travaux similaires à  la RDO. 

 

É.P.

 

 

662
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete