Polémiss, édition 2016

    lundi 27 juin 2016

    Les deux femmes ont tenté de calmer  la polémique hier. (Photo F.C.)

    Les deux femmes ont tenté de calmer
    la polémique hier.
    (Photo F.C.)

    Cela fait presque partie du jeu, de la tradition. Comme au Heiva i Tahiti, l’annonce du résultat apporte son lot de polémiques. Avec la généralisation des réseaux sociaux, elles peuvent prendre parfois une dimension disproportionnée.

    Le sacre de Vaea Ferrand, vendredi dernier, n’a pas échappé à la règle, bien au contraire. “On n’a pas regardé les réseaux sociaux parce que c’est méchant”, explique Gaby, le père de la nouvelle Miss Tahiti. “Vaea m’a dit que toutes les candidates s’entendaient très bien, mais les familles mettent la zizanie. C’est dommage de faire ça, nous sommes tous du fenua et œuvrons tous pour amener notre culture ailleurs. Cela fait douze ans que je n’étais pas revenu, et cela m’a déçu.”

    Considérée comme l’une des principales favorites, Vaea Ferrand a souvent été critiquée du fait de sa couleur de peau ou pour avoir vécu loin du fenua pour suivre son père militaire.
    “Je comprends la déception des familles, mais nous avons toutes joué le jeu. Mes parents ont subi en prenant sur eux, ce n’était pas le cas de certains. C’était assez dur, cela m’a déstabilisée”, reconnaît la belle qui a tenu bon jusqu’à l’élection.

    Quelques minutes après l’élection de Vaea Ferrand, la famille de la première dauphine, Vaiata Buisson, affichait sa colère dans les coulisses. Au micro de TNTV, la sœur ne mâchait pas ses mots. “On savait que Vaea allait être miss depuis le début. C’est de la triche.”

    Le lendemain, Leiana Faugerat a tenté de dédramatiser la situation. “Vaiata, c’est une chose, sa famille en est une autre. Les polémiques ont lieu chaque année ; on fait avec.”
    La nouvelle Miss Tahiti, elle, n’a pas voulu alimenter la polémique, et sa première dauphine a publié, samedi dernier, une vidéo sur son compte Facebook pour “arrêter toute sorte de polémique”. “Ma famille a eu une réaction de famille, vous auriez eu la même réaction pour vous enfants, je ne peux pas les blâmer pour cela. Ma sœur a eu une réaction de sœur. Jamais, je ne me plaindrais de ce qu’elle a voulu dire”, assure celle qui “espère soutenir du mieux qu’elle pourra Vaea Ferrand”.

    Un message apprécié par Miss Tahiti qui a publié un message sur sa page Facebook hier. “J’ai une pensée particulière pour Vaiata Buisson, ma première dauphine, qui a vécu comme moi quelques moments “délicats” après le couronnement. Je la remercie d’avoir publié une vidéo sur sa page Facebook, afin de calmer la polémique qui tente de nous diviser. (…) Nous sommes les ambassadrices d’un pays où la joie de vivre, l’humilité, la tolérance et la gentillesse sont intégrées à notre culture.”

    F.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete