Habillage fond de site

La police municipale de Papara fermée après 18 heures et les week-ends

jeudi 2 novembre 2017

police municipale papara

La brigade de la police municipale de Papara sera désormais fermée en semaine, après 18 heures, et les week-ends. (© Charles Taataroa)


Par manque d’effectifs et pour des raisons purement administratives, le maire de Papara et une partie de son conseil municipal ont pris la décision de procéder à la fermeture de la brigade municipale en semaine, après 18 heures, et les week-ends. Cette mesure suscite de vives critiques, notamment sur les réseaux sociaux. La population est invitée à se rapprocher de la brigade de gendarmerie pour toutes interventions.

Nouveaux horaires depuis hier pour la brigade de la police municipale de Papara. Elle sera désormais fermée en semaine, après 18 heures, mais aussi les week-ends et les jours féries.

Les nouveaux horaires d’ouvertures des bureaux sont les suivants : lundi à vendredi, de 6 à 18 heures. C’est manifestement en raison d’un manque d’effectifs et pour des raisons purement administratives que Putai Taae, le maire de Papara et une partie de son conseil municipal ont été conduits à prendre une telle mesure.

Les critiques n’ont pas tardé à abreuver les réseaux sociaux, dès la publication du communiqué, sur la page Facebook de la commune, mardi après-midi. Putai Taae indique que la brigade municipale manque cruellement d’effectifs. Actuellement, elle compte seize muto’i, huit sont agents de police judiciaire adjoints (APJA).

Mais sur ces huit APJA, quatre sont opérationnels. Le restant ne l’est pas. Deux sont en longue maladie et deux autres ont également des problèmes de santé. Concernant le reste des agents, la plupart n’ont pas l’agrément et ne peuvent pas intervenir pour ses raisons purement administratives.

Ils ne sont pas couverts. En cas d’accident, c’est la responsabilité du maire qui est directement engagée. Pour éviter tout problème, le maire de Papara préfère observer les règles.

 

 

Quatre nouvelles recrues

 

 

Dès ce matin 9 heures, le conseil municipal sera en réunion. À l’ordre du jour, figure le recrutement de quatre nouveaux muto’i, lesquels viendront compléter l’effectif actuel. Comme prévu par les textes du Code général des collectivités territoriales (CGCT), ce recrutement sera effectué sur concours.

Selon le maire Putai Taae, ces quatre agents seront recrutés dès début décembre. En mars 2018, ils suivront la formation pour être titulaires de l’APJA. La formation dure quatre mois.

Ensuite, les titulaires devront prêter serment devant le tribunal. Leur titularisation interviendra donc dans le second semestre de l’année 2018. “Une fois que ces quatre muto’i seront titularisés, nous reviendront sur les anciens horaires, précise le maire Putai Taae. En attendant, j’invite la population à se rapprocher des services de la gendarmerie de Papara pour toutes les interventions”.

Les pompiers seront directement impactés par cette décision car ils n’auront plus l’assistance des muto’i lors de leurs interventions.

 

C.T.

 

police papara

• Plus d’informations dans notre édition du jour

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete