Politique – Déplacement du président Fritch en métropole

    vendredi 20 mai 2016

    Qu’attendez-vous de ce déplacement à Paris ?
    Beaucoup de choses.

    Le nucléaire, vous allez en parler ?
    Beaucoup. Je serais à Paris pour discuter avec l’Élysée et Matignon des suites à donner aux engagements du président de la République, le 22 février. Je sais qu’eux-mêmes se sont penchés dessus. Ici, nous avons regardé point par point les différents engagements du président. Nous avons identifié les différents problèmes. Nous allons confronter ce que sont nos projets de demandes avec leurs propositions. Il y a les accords de Papeete, les conventions, l’après COP 21 et le nucléaire. C’est un sujet sur lequel il s’est engagé à trois niveaux : la loi Morin, la prise en charge des maladies liées au cancer et il y a le mémorial, cet institut d’archives sur le nucléaire. Nous avons quelques propositions à faire puisque l’on parle de musée, de centres culturels sur l’espace To’ata ou Vaiami.

    Allez-vous aborder la question de la prise en charge passée des malades du nucléaire en Polynésie ?
    J’ai été clair avec les syndicats… La méthode adoptée était mauvaise. On ne se présente pas devant un débiteur en lui disant : ‘‘Tiens, voilà la facture’’. Je dois voir avec Paris le principe de ces frais médicaux engagés et quelle méthode adopter. De quoi ont-ils besoin pour justifier les dépenses de la CPS ? Il faut un document plus précis. J’espère que mardi, après notre réunion à Matignon, nous serons sortis avec une méthodologie et avec des objectifs bien précis. Le directeur de la CPS m’accompagne pour en discuter.

    Il sera aussi question du statut ?
    Oui, mais pour des améliorations techniques, sur le fonctionnement. Nous nous sommes mis d’accord avec le haut-commissariat dans un document commun. Il y a aussi un deuxième document plus politique. J’en parlerai en temps voulu. Il faut trouver les moments où passer nos amendements. Nous allons aussi parler du tribunal foncier avec Jean-Jacques Urvoas (Garde des Sceaux, NDLR). À mon retour, nous allons mettre en place un comité avec le professeur Pastorel, de l’Université de la Polynésie française, qui coordonnera tout ça.

    Propos recueillis par Bertrand Prévost

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete