La Polynésie ne serait pas le meilleur endroit pour trouver du boulot

    jeudi 12 janvier 2017

    jobijoba offre emplois

    Selon le site Jobijoba, c’est à Fort-de-France, en Martinique, que l’on aurait le plus de chance de trouver un emploi dans les DOM-TOM. Sur les neuf villes comprises dans cette étude, Papeete arrive en 7e position. (© DR)

    Le site Jobijoba, leader français de la recherche d’emploi sur Internet, vient de publier son “Baromètre 2016 de l’emploi dans les DOM-TOM”, réalisé à partir de l’analyse des offres d’emploi publiées sur Jobijoba.com entre le 1er janvier et le 20 décembre 2016.

    En France, Jobijoba rassemble sur un site unique environ un million d’offres issues de près de 400 sites partenaires. Et selon le site, ce baromètre “vise à présenter une photographie fidèle de la situation de l’emploi salarié dans la région : le nombre d’offres d’emploi, leur localisation, les secteurs qui offrent des opportunités et, au sein de ces secteurs, les métiers les plus recherchés”. Dans ses principales conclusions, Jobijoba note que “les DOM-TOM ont enregistré 98 540 offres d’emploi en 2016, soit 2,1 % des offres proposées en France au cours de l’année, ce qui situe les DOM-TOM en 13e position des régions”.

    Concernant les villes de la région offrant le plus d’emplois, Papeete arrive en 7e position avec 1 805 offres publiées sur Internet en 2016, mais n’est toutefois pas bon dernier. Ce sont Baie-Mahault en Guadeloupe et Le Lamentin en Martinique qui ferment le classement avec chacun 1 705 offres publiées l’année passée. En haut du classement, on retrouve Fort-de-France en Martinique en première position avec 4 875 offres, puis Cayenne en Guyane (3 995 offres), Saint-Pierre (3 725) et Saint-Denis (3 390) à La Réunion, Nouméa en Nouvelle-Calédonie (2 690) et Basse-Terre en Guadeloupe (2 595).
    Toujours selon le baromètre, les cinq secteurs qui offrent le plus d’emplois sont, en premier lieu, la santé (12,9 % des offres d’emploi), puis le commerce-vente (12,1 %), le tourisme-hôtellerie-restauration (10,2 %), l’industrie (7,3 %), les fonctions ressources humaines et gestion (5,3 %) et le BTP (4,7 %).

    Jobijoba détaille également les métiers les plus recherchés par les recruteurs dans ces secteurs.

    Ainsi, le secteur de la santé a recherché en priorité des infirmiers (27,8 % des offres du secteur), des médecins (21,3 %), des anesthésistes (5,3 %) et des psychologues (4,6 %).
    Le secteur commerce-vente a demandé en priorité des conseillers commerciaux confirmés (23,9 % des offres du secteur), des vendeurs (10,6 %), des chefs de secteur (8,3 %) et des conseillers commerciaux juniors (5,6 %).
    Côté tourisme-hôtellerie-restauration, les emplois les plus proposés en 2016 étaient moniteur (23,9 % des offres du secteur), cuisinier (7,7 %), chef cuisinier (6,2 %) et plongeur (6,2 %).
    Dans l’industrie, les techniciens de maintenance (11,8 % des offres du secteur), les électromécaniciens (8,3 %), les frigoristes (7,8 %) et les responsables de maintenance (4 %) ont été les plus recherchés.
    Le secteur des ressources humaines et gestion recherchait surtout des contrôleurs de gestion (19,2 % des offres du secteur), des directeurs d’agence (8,5 %), des directeurs généraux (7,4 %) et des gestionnaires de paie (4,6 %).

    Enfin, du côté du BTP, ce sont les électriciens (12,9 % des offres du secteur), les conducteurs de travaux (10,3 %), les chefs de chantier (9,5 %) et les menuisiers (7 %) qui ont bénéficié de plus d’offres.
    Ces données sont toutefois à relativiser car si elles permettent d’avoir une idée de la situation en outre-mer en général, elles ne reflètent pas forcément la réalité au fenua.

    En effet, selon les données récentes du service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelles (Sefi) et de l’institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF), les besoins locaux en emploi concernent surtout les métiers d’agent de sécurité, d’équipier polyvalent de restauration rapide, de réceptionniste en hôtellerie, de cuisinier, de secrétaire comptable, de technicocommercial, d’aide-comptable, de menuisier, d’ouvrier aquacole et de pizzaïolo.

     

    V.H.

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete