Habillage fond de site

La Polynésie privée de Mini-Jeux du Pacifique Sud ?

jeudi 19 janvier 2017

omnisport ministre réunion

La majorité des présidents des 38 fédérations sportives polynésiennes étaient présents pour cette réunion de rentrée organisée à l’IJSPF par la ministre des Sports, Nicole Sanquer-Fareata. (© Jean-Marc Monnier)


 

Nicole Sanquer-Fareata avait invité les présidents des 38 fédérations sportives locales à une réunion, mardi soir à l’IJSPF.  La ministre des Sports a annoncé une série de nouvelles mesures pour 2017 ainsi que le versement rapide des subventions. Elle a déploré les mauvaises relations avec le COPF qui pourraient conduire Tahiti à ne pas participer au Mini-Jeux, fin 2017.

 

Les fédérations sportives locales étaient conviées à une réunion d’information mardi soir. Elle s’est tenue dans l’amphithéâtre de l’Institut de la jeunesse et des sports à Pirae, à l’initiative de la ministre des Sports, Nicole Sanquer-Fareata.

La majorité des présidents des 38 fédérations étaient présents. La ministre a tout d’abord indiqué que son départ avait été évoqué à l’occasion du récent remaniement ministériel. Candidate aux élections législatives, elle a tout de même décidé de relever le défi en gardant son ministère. Nicole Sanquer-Fareata a ensuite prononcé un discours au cours duquel elle a insisté sur sa volonté de soutenir financièrement les fédérations.

“Je peux, aujourd’hui, vous confirmer que toutes les fédérations délégataires de service public bénéficieront d’une subvention d’exploitation de 800 000 francs qui leur sera versée en totalité au mois de février 2017. Les fédérations bénéficiant d’une aide à l’emploi pour un cadre technique fédéral percevront cette aide en trois fois, soit un million en février, un million en mai et un million en septembre”, a indiqué la ministre.

Elle a également insisté sur le fait que l’utilisation de ces fonds sera scrupuleusement examinée pour éviter toute dérive. “Des conventions d’objectifs seront signées et permettront à l’administration de contrôler l’usage de ces crédits et ainsi étudier l’opportunité du renouvellement de ces dispositions en 2018”.

 

Plus de dialogue avec le COPF

 

La ministre a également fait part des mauvaises relations qu’elle avait depuis plusieurs mois avec le Comité olympique et sportif de Polynésie française (COPF).

“Elles se sont dégradées tout au long de l’année 2016, à tel point qu’en ce début d’année 2017, je n’ai plus aucun dialogue avec le COPF”, ajoute Nicole Sanquer-Fareata. “Je déplore l’inexistence des relations avec ce comité qui devrait servir de médiateur. J’avais demandé en août dernier qu’il me fournisse un budget pour les Mini-Jeux du Pacifique mais je n’ai pas eu de réponse. Du coup, il n’y a pas de ligne budgétaire inscrite pour ce déplacement, et je ne sais pas si la Polynésie française va pouvoir y participer”, conclut la ministre.

Elle a ainsi demandé aux différents présidents de fédérations présents de tenter d’interpeller le président du COPF, Tauhiti Nena, pour que des relations soient rétablies. En effet, les Mini-Jeux du Pacifique sont prévus pour fin décembre au Vanuatu, et plusieurs fédérations doivent démarrer prochainement la sélection des athlètes susceptibles d’y participer.

Durant son allocution, la ministre a également indiqué qu’une loi d’exonération avait été récemment votée concernant le matériel sportif. Elle permettra aux fédérations de commander à moindre frais du matériel visant à développer la pratique physique pour tous en Polynésie française.

Nicole Sanquer-Fareata a enfin assuré qu’une enveloppe de 100 millions de francs serait débloquée pour aider au financement des quelque 48 grandes manifestations sportives qui ont été retenues par le Pays pour 2017.

La parole a ensuite été donnée à l’auditoire qui n’a pas manqué de mettre l’accent sur les difficultés rencontrées et les projets à réaliser.

 

 

Jean-Marc Monnier

 

Extraits du discours

Capture d’écran 2017-01-19 à 09.33.08

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete