La Polynésie toujours en tête des violences familiales

    mercredi 18 janvier 2017

    femmes battues

    (© archives LDT)

    Le bilan de la délinquance 2016, rendu public ce matin par l’Élysée, fait l’impasse sur les chiffres des homicides en Outre-mer, se contentant de donner ceux de la France hexagonale, et fournissant seulement les chiffres des vols à main armée ou sans violence, cambriolages ou violences des territoires ultramarins.

    Les vols avec armes (armes à feu, armes blanches ou par destination) sont sept fois plus fréquents en 2016 en outre-mer qu’en métropole, révèle le rapport du ministère de l’Intérieur.

    La Guyane est toujours en tête avec 3,04 vols à main armée enregistrés par les forces de l’ordre pour 1 000 habitants, contre 2,73 en 2015), devant la Guadeloupe (2,26 pour 1 000), Mayotte (1,61) et la Martinique (0,78), quand le taux moyen dans l’hexagone est de 0,14.

    La Guyane reste aussi à un niveau très élevé de vols violents sans arme, avec 6,3 faits constatés pour 1 000 habitants, devant Mayotte (3,4), et la Guadeloupe (2,2) un département en baisse par rapport à 2015 (2,7), mais toujours à un niveau nettement supérieur à celui de la métropole (1,4).

    Par contre, les vols sans violence contre des personnes (de type pickpocket) en outre-mer sont à un niveau plus faible que dans l’hexagone (10,9 pour 1 000), à l’exception de la Polynésie française (11 pour 1 000).

    Les coups et blessures volontaires sont eux à un niveau plus élevé outre-mer.

    Dans la sphère familiale, ils sont le plus fréquents en Polynésie (4,2 faits pour 1 000 habitants) et en Nouvelle-Calédonie (3,5), contre 1,5 pour la moyenne métropolitaine.

    Hors sphère familiale, les coups et blessures volontaires sont à un niveau élevé et en hausse à Mayotte où ils atteignent 5,1 faits pour 1 000 habitants (contre 4,1 en 2015). Ils sont également à un niveau très élevé en Guyane (5,0), Nouvelle-Calédonie (4,1), Guadeloupe (4,0) et Martinique (3,5), contre 1,9 pour la moyenne hexagonale.

    En matière de cambriolages, le taux est particulièrement élevé à Mayotte (19,1 faits pour 1 000 logements), même s’il a baissé par rapport à 2015 (23,5). Arrivent derrière la Guyane (17,4), la Nouvelle-Calédonie (17) et la Guadeloupe (11,9), contre 7,1 pour la France métropolitaine.

    Enfin, c’est en Nouvelle-Calédonie que le taux de vols de voitures est le plus élevé outre-mer (5,2 pour 1 000 habitants), soit 2 fois plus que la moyenne métropolitaine.

     

    AFP

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete