Habillage fond de site

Poursuite abusive demandée à l’encontre de Nuihau Laurey

vendredi 3 août 2018

nuihau laurey

(© archives LDT)

Valentina Cross, ancienne tavana de Teva i Uta, a été condamnée le 17 octobre dernier par le tribunal correctionnel à une amende de 100 000 F pour “diffamation envers un citoyen en charge d’un mandat public”, en l’occurrence Nuihau Laurey. À plusieurs reprises au cours de l’année 2016, et notamment lors de deux débats organisés sur Polynésie 1ère et sur Radio 1, l’élue du Tavini huiraatira avait accusé l’ancien ministre en charge des énergies de s’être rendu coupable de délit de favoritisme envers EDT-Engie. Valentina Cross pointait du doigt plusieurs aménagements de la convention de service public.

“Les termes de magouille et de vol ont été employés”, a insisté hier Me Usang, avocat de Nuihau Laurey.

“Cela porte directement atteinte à la dignité de mon client”, a plaidé le conseil. Me Lau, qui défendait les intérêts de Valentina Cross, a plaidé que “les mots prononcés par ma cliente ont été sortis de leur contexte, et qu’en aucun cas elle visait directement Nuihau Laurey. Quand elle parle de vol, elle pointe du doigt l’attitude d’EDT (…). Nous sommes dans un débat politique et, apparemment, Nuihau Laurey n’aime pas être contredit sur certaines mesures qu’il aurait prises à l’époque.”

Me Lau a par ailleurs demandé au tribunal de condamner le sénateur pour poursuite abusive envers sa cliente. La cour d’appel rendra sa décision le 25 octobre.

 

DT

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour vous, la rentrée scolaire est :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete