Préavis de grève au groupe La Dépêche de Tahiti

vendredi 15 mai 2015

L’intersyndicale représentée par la CSTP/FO, la CSIP et O oe to oe rima a déposé, mardi, un préavis de grève concernant le groupe La Dépêche de Tahiti. Si aucun accord n’est trouvé, la grève pourrait être effective mardi prochain.
Parmi les revendications figurent la régularisation des retards de paiement de la dotation au comité d’entreprise, le respect des accords et des acquis, comme le 13e mois, la revalorisation des salaires gelés depuis 2008, ou encore la non tenue des réunions de délégués du personnel, qui sont pourtant obligatoires.
Les syndicats dénoncent également les pressions et les intimidations faites à l’encontre du personnel. Quatre secteurs d’activité du groupe sont concernés par ce préavis de grève. Il s’agit du journal La Dépêche de Tahiti, de la rotative, de la distribution et de la régie publicitaire. Une rencontre est prévue ce matin, à 9 heures, entre la direction du groupe et l’intersyndicale.
Dominique Auroy, propriétaire du groupe La Dépêche de Tahiti, a donné son sentiment par rapport à ce préavis de grève.
Il déclare ne pas comprendre les revendications qui lui ont été présentées, mais accepte de rencontrer, ce matin, l’intersyndicale pour trouver un consensus.

C.T. 

Lire les interviews de Dominique Auroy, gérant du groupe La Dépêche de Tahiti, et de Gaston Farauru, délégué syndical CSIP dans La Dépêche de Tahiti ou au feuilletage numérique.

 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete