Le premier parc acrobatique de Polynésie vient d’ouvrir ses portes à Moorea

    mardi 5 juillet 2016

    Le Tiki Parc Moorea a ouvert ses portes hier matin. Plusieurs circuits sont proposés au public dont de nombreuses tyroliennes (Photo : Jeannot Rey / LDT)

    Le Tiki Parc Moorea a ouvert ses portes hier matin. Plusieurs circuits sont proposés au public dont de nombreuses tyroliennes (Photo : Jeannot Rey / LDT)

    Il aura fallu quelque 3 500 mè­tres de câble et quatre mois de travaux à Jérôme Vauquoy pour venir à bout de son parc acrobatique “Tiki Parc Moorea”.

    Le chantier a débuté en mars avec, en premier lieu, la préparation du terrain. Il a fallu, en effet, nettoyer tout le sous-bois de cette parcelle de Opunohu chargé en essence en tout genre avant de procéder aux aménagements des sentiers au sol. Le moment aussi pour l’expert forestier venu tout spécialement des Antilles pour faire un diagnostic des arbres.

    Il s’agit d’une forêt de pinus d’une trentaine d’années. Et puis, il y a toute l’installation a proprement parlé du parc, à savoir, la pose des plates-formes de départ et de transits d’un exercice à l’autre, construit en bois de même que la petite structure qui sert de fare d’accueil. Le tout aménagé sur une surface foncière de 5 hectares.

    Deux jeunes spotives qui se sentent bien à dix mètres du sol. (Photo : J.R. / LDT)

    Deux jeunes spotives qui se sentent bien à dix mètres du sol. (Photo : J.R. / LDT)

    Depuis hier matin, 8 heures, le premier parc acrobatique de Polynésie française (appelé aussi parc accrobranche) est ouvert au public. Cinq pistes sont à disposition des amateurs de parcours du combattant ou de Tarzan, âgés de 3 à 77 ans (ou plus si la demande est là).

    À commencer par le parcours Tiki Tamarii pour tout petit, (3 à 7 ans) ; il y trouve pratiquement la même chose que pour les grands, mais miniaturisée ; viennent ensuite les parcours familiaux Tiki Iti à partir de 8 ans et Tiki Nui constitué de grandes tyroliennes. Soit, au total, une quinzaine de tyroliennes à roulettes pour une longueur totale d’environ un kilomètre dont deux de plus de 100 mètres.

    Le quatrième parcours acrobatique Aito accessible à partir de 12 ans est pour les sportifs, il s’agit d’un parcours à épreuves style “saut de Tarzan”, passage sur échelles et filets etc.. et enfin, le Tiki Fiu qui est un grand circuit en passerelle destiné à faire une promenade aérienne pour tout public enfants compris, mais accompagnés.

    Certains ateliers rappellent les parcours de combattants, qui demandent parfois un peu d'effort physique. (Photo J.R. /LDT)

    Certains ateliers rappellent les parcours de combattants, qui demandent parfois un peu d’effort physique. (Photo J.R. /LDT)


    Des consignes avant la découverte

    Avant l’ouverture au public, une pré-ouverture a été proposée sous forme d’invitations par Jérôme le week-end dernier.
    “Je garde un souvenir magnifique de la première femme qui est partie en tyrolienne. Il y avait là une bonne vingtaine de personnes qui venait de faire l’initiation, la femme est partie sur une première tyrolienne de 40 mètres, elle en a crié de joie. C’était une belle ouverture avec des gens qui semblent avoir beaucoup apprécié.”

    Avant de s’élancer dans l’aventure, un briefing est obligatoire pour savoir comment se comporter et, surtout, comment se sangler. Les recommandations prises, les acrobates sont dirigés vers le site de départ des différents circuits, et c’est parti pour une demi-heure, voire un peu plus par circuit, pour un peu de marche, des exercices acrobatiques ou de glissade, parfois à plus de dix mètres du sol.

    Côté sécurité, tout est au point. Un système de ligne de vie continue est utilisé, cela consiste à être accroché à un câble dès le départ et, quoi que l’on fasse comme exercices, on ne peut plus se décrocher car, tout le temps solidaire du câble du début à la fin du parcours. S’ajoutent à cette ligne de vie continue, des mousquetons, avec ou sans tyrolienne, qui sont posés au passage de chacun des exercices.

    La conformité du site a été réalisée par un bureau d’études qui est venu vérifier la conformité constructeur pour la tension des câbles ainsi que les éléments divers pour confirmer leurs assemblages dans les règles de l’art.

    Vient ensuite le certificat de conformité pour la sécurité du public dès l’accueil de celui-ci sur le site. L’objectif d’un parc acrobatique, tout le monde l’a compris, c’est de pouvoir faire un peu d’activité dehors, dans la nature.
    Le Tiki Parc Moorea est situé sur un site exceptionnel, entouré par de magnifiques reliefs. Il ne faut pas hésiter à venir en famille, il y a en a pour tous les âges.

    Le parcours Tamarii spécialement conçu pour les moins de 8 ans. (Photo : J.R. / LDT)

    Le parcours Tamarii spécialement conçu pour les moins de 8 ans. (Photo : J.R. / LDT)


    Infos pratiques

    Le parc est ouvert tous les jours, y compris les jours fériés.
    Ouverture à 8 heures, dernière admission à 15 heures et fermeture à 17 heures.
    Pour s’y rendre, il suffit de prendre la route des Ananas, qui part de la baie de Paopao (avant la fourche qui mène au belvédère) ou de Opunohu (prendre la piste après l’embranchement du belvédère). Un panneau en bord de route signale la présence du parc situé juste au-dessus du ranch.

    Tarifs :
    – Parcours Tiki Tamarii : 2 500 F
    – Parcours Tiki Fiu : 1 500 F
    – Parcours Tiki Iti, Tiki Nui ou Tiki Aito au choix :
    1 piste : 3 000 F, 2 pistes : 5 000 F, 3 pistes : 6 500 F.
    – Tarif groupe : -10 % à partir de 12 personnes

    À Jérôme Vauquoy, le patron concepteur du parc, se sont joints quatre animateurs issus du village de Papetoai qui ont tous suivi une formation en interne “d’opérateur”. “Nous avons contacté le service de la jeunesse et des sports qui s’est fortement impliqué dans le projet.

    Nous en sommes à l’instauration d’un diplôme local qui est arrivé à l’étape juridique, il reviendra alors au conseil des ministres de valider par arrêté ce projet de diplôme jeunesse et des sports d’opérateur sous la forme d’un certificat de qualification professionnelle. Son rôle, accompagner le visiteur dans sa démarche d’aventurier voire intervenir en cas de nécessité.”

    De notre correspondant
    Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete