Première édition de la Faiva gala party : une dizaine d’artistes font le show à Bora Bora

    mardi 2 février 2016

    C’est dans l’amour et dans l’humour que l’année 2016 a démarré à Anau, avec la première Faiva gala party, samedi soir.
    À l’heure où le record de ori tahiti était battu (sous réserve d’homologation) à Tahiti, au fin fond de l’île de Bora Bora, dans le district des irréductibles de Anau, le record de la plus fabuleuse soirée spectacle était battu aussi grâce à la présence d’une dizaine d’artistes de qualité.
    Eva Ariitai, Mixtape Rap Tahiti, Guillaume Matarere , Teiva LC, les Hiro’s, Tommy Driker, John Menezes, Matai Yu Tsuen, Kareen Maratefau et Heipua Teikihakaupoko se sont retrouvés pour un spectacle de 3  heures non-stop, autour de la famille Malakai, nid d’artistes avec Nicholas, chanteur et animateur de la soirée et Édouard, acteur (Rai dans Rai&Mana) et organisateur.
    Le professionnalisme et l’amour portés par ces invités, ont formé comme un mini To’ata exceptionnel organisé par l’association sportive, sociale et culturelle Faiva Anau, afin de récolter des fonds pour ses projets de déplacement à Wallis.
    La salle Te hau a accueilli près de 400 personnes dont le maire, Gaston Tong Sang, et une partie du conseil municipal de Anau.
    Émotions et frissons pendant les duos insolites et, notamment, en fin de spectacle, lors d’un ultime et extraordinaire trio de voix magnifiques, que ceux qui étaient présents ne sont pas près d’oublier. En effet, John Menezes, Teiva LC et Guillaume Matarere se sont lancés dans « You raise me up », avec une telle motivation qu’ils ont fait partager leur amitié, leur passion de la chanson et leur amour pour leur public pendant un moment magique qui a subjugué l’auditoire.
    La barre a été placée haut par les organisateurs, qui ont offert une soirée incroyable puisque parmi cette brochette de très bons chanteurs, les Hiro’s étaient également présents, enchantant le jeune et moins jeune public.
    Virau Teinaore, enseignant, et sa fille, Meili, ont été ravis par la soirée : « Un grand respect à mon ami, Yves Édouard Malakai. Nous avons passé une très belle soirée. Son et lumière avec des voix en or et des sketches ‘méga délire’. Franchement, nous n’avons rien à envier à Tahiti. C’était sublime et à refaire. »
    Pour une des plus belles voix de la soirée, Guillaume Matarere, c’est une réussite : « Ce soir, nous avons senti autre chose, de réelles grandes émotions des personnes ; c’était magique. C’est peut-être parce qu’à Bora Bora, peu d’événements de ce genre existent. Nous ne pouvons repartir que contents et heureux en tant qu’artistes. » Les jeux de lumière dignes de To’ata ont été assurés par Tautu Pater pendant que Jimmy Pater était aux manettes de la sono.
    L’association remercie Vodafone, partenaire officiel de l’événement, la commune, l’association Ia vai ma no Bora Bora, Posilectric, Banque de Polynésie, Bylie, Vavau Adventure, magasin Super U Toa Amok, STP Multipress, l’hôtel Maitai Porinetia, Newrest, Sipac, Tikitea et tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à la réussite et à l’aboutissement de cette magnifique initiative.
    Une soirée qui a continué dans une ambiance très chaude avec le DJ, Tommy Driker.K

    De notre correspondante Françoise Buil

     Contact
    Édouard Malakai
    Tel : 89 27 12 88
    Facebook : Faiva gala party

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete