Présidentielle – Tavini : la chasse aux signatures a débuté

    vendredi 15 janvier 2016

    Oscar Temaru l’avait annoncé dans les médias, il l’a confirmé et expliqué aux tomite oire. Comme l’ont révélé nos confrères de Radio 1, le Tavini a réuni, mardi soir, environ une quarantaine de ses comités communaux sur la cinquantaine qu’il compte pour “déjà, leur expliquer le processus, parce qu’ils ne sont quasiment pas tous au courant de ce qu’est une élection présidentielle en tant que telle, en quoi consiste le parrainage, qu’est-ce qui peut être fait, et à quel moment, les aspects logistiques et les moyens d’information”, explique Moetai Brotherson, conseiller spécial aux affaires internationales du Tavini. “Tous ceux qui étaient là étaient convaincus du bien-fondé de la candidature. Ils voulaient juste savoir comment cela allait se dérouler.”
    Avant de mener campagne, il s’agit donc de partir en quête des 500 signatures d’élus qui permettront de pouvoir se lancer officiellement. Le parti indépendantiste n’attendra pas avril 2017 pour recueillir ces parrainages et informer les gens.
    “Oscar Temaru a la foi, ce ne sont pas 500 signatures qui vont lui faire peur. Maintenant, nous avons une équipe en place pour aller les chercher. Il faut de la méthode et de l’organisa-
    tion.” La règle limite à 50 le nombre de signatures par territoire ou département, le parti compte faire le plein localement et en Nouvelle-Calédonie, où il peut compter sur ses liens avec les souverainistes, mais également aussi “d’autres terreaux favorables avec des régions qui ont aussi des mouvements souverainistes, en Bretagne, au Pays Basque, en Corse, mais aussi dans les DOM comme en Martinique”, explique le représentant UPLD à l’assemblée.
    “Se présenter pour demander l’indépendance de la Polynésie n’est pas le sujet central qui est de dire que cela fait quarante ans que nous avons un statut d’autonomie. Il y a un constat d’échec d’une part et il ressort de ce statut que nous n’avons pas de président de la Polynésie, mais du gouvernement d’une collectivité. Le président de la Polynésie, c’est François Hollande. L’objet de cette candidature est simplement de rappeler à la fois aux Français, aux Polynésiens et à l’international que nous sommes face à un paradoxe qui fait qu’aujourd’hui, la seule manière de pouvoir prétendre diriger la Polynésie française est de se présenter à l’élection présidentielle”, explique Moetai Brotherson, qui indique que certains élus de la majorité apportaient leur soutien à cette démarche.

    F.C.

    Fiuroa 2016-01-17 23:08:00
    C'est qui ce tare de JOSEPH NULLINGSWORTH ??
    Zaz 2016-01-16 18:06:00
    C'est vraiment la misère chez les bleus, voilà qu'il ramassé les mégots. ..
    kach 2016-01-16 00:44:00
    Commme si le chinois était connu en france , bretagne , en corse ,etc ......... mis à part les gens qui connaissent la Polynésie connaisse ce type et faa'a belle entrée en matière quand on arrive au fénua ..... il y a autre chose plus que rigolo du grand guignol quel égo ce fabulateur ..........!!!!!!
    joseph nullingsworth 2016-01-15 17:05:00
    Oskar! Arrêtez les querelles entre toutes les parties, réunir tous ensemble et libérer votre pays à des colons! Autonomie? Indépendance! Quelle blague! Même aujourd'hui, la Polynésie n'a jamais appris, ce pays a été volé peuple Maohi! En quelques années, même Maohi languige sera perdu des gens s `! Si vous avez l'autonomie, puis languige officielle devrait être Maohi, pas français! Première se débarrasser de la France, puis commencer à regarder autour de l'unité économique avec tout le monde, mais seulement de la base indépendante! Ayez votre propre police, de la sécurité et de l'armée, de commencer à utiliser Maohi languige que languige officielle de la Polynésie!
    Ne pas oublier,
    --- Si étranger est gardait votre porte, beaucoup de gens étranges vont passer à travers elle!
    --- Si étranger est la construction de votre pays, il a construit pour lui-même!
    AINSI
    `Ua rahu te atua i to`u ai`a
    Hono no`ano`a o te motu rau
    Heihei i te PUA ri`i au e
    E firi nuque morohi `minerai
    `O ta`u IA
    Efa`ateniesi nei
    Te tuoro nei
    Te Reo ici. O Te Huia ...
    `un h`i i pour Aroha
    `` Ia Ora o Tahiti Nui e!
    Te tuoro nei
    Te Reo ici. O Te Huia ...
    `un h`i i pour Aroha
    `` O IA ORA
    TAHITI NUI E!
    Pito 2016-01-15 15:34:00
    C'est tout ce qu'il a trouvé pour exister dans les médias, l'UPLD est en complète déconfiture, ce parti ne représente plus rien sur notre Fenua, alors il faut bien que ce clown, qui a ruiné notre pays, fasse parler de lui. C'est quand même un comble, ce triste personnage, qui prône l'indépendance, veut se présenter à la présidence de la république française. On croit rêver devant une telle bouffonnerie !!!!
    Pauvre de nous, notre Fenua, s'il arrive à avoir 500 signatures, va devenir la risée de tout le monde.
    Entre Oscar le guignol et Gaston le justiciable, nous sommes bien lotis........heureusement que nous avons un gouvernement qui commence, un peu lentement à mon goût, à remonter notre Fenua. Gardons l'espoir.
    Pourquoi pas 2016-01-15 14:26:00
    Alors lui il n'a pas honte ! Après 10 ans à nous montrer qu'il est nul et incapable de gérer un pays, il veut remettre ça. Oscar va jeter tes canettes au pieds de cocotier pour qu'ils poussent plus vite lol
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete