Habillage fond de site

President’s Cup – 34 médailles pour les taekwondoïstes locaux

lundi 6 août 2018

Les Oceania ont réuni plusieurs dizaines de compétiteurs, samedi dernier, en ceintures de couleurs, et hier en ceintures noires. (© Jean-Marc Monnier)

Les Oceania ont réuni plusieurs dizaines de compétiteurs, samedi dernier, en ceintures de couleurs, et hier en ceintures noires. (© Jean-Marc Monnier)


Les étrangers ont logiquement dominé les catégories élites de la deuxième édition de la President’s Cup, vendredi dernier, à Mahina. Les athlètes locaux se sont néanmoins bien comportés chez les jeunes et l’ont démontré samedi lors de la première journée des Oceania. Hier, la dernière journée du tournoi océanien était réservée aux ceintures noires et, là encore, les sportifs tahitiens n’ont pas démérité.

Le plus grand événement de taekwondo à Tahiti a démarré vendredi dernier par la deuxième édition de la President’s Cup. Comme prévu, les compétiteurs étrangers se sont imposés dans les catégories reines avec trois Australiens en haut des podiums en seniors hommes, l’Américain Jaysen Ishida s’imposant en seniors hommes -80 kg.

Dans cette même catégorie, Peter Babka, représentant la Presqu’île, réussit tout de même à décrocher une médaille en montant sur la troisième marche du podium. Deux autres Tahitiens, Tuarai Hery de Punaruu et Reynald Chan de Mahina, ont réussi à décrocher chacun une médaille, respectivement en argent et en bronze en seniors hommes +80 kg.

Chez les seniors femmes, même topo : les Australiennes venues chercher des points pour progresser dans le classement mondial ont dominé, mais une Tahitienne a tout de même réussi à décrocher une médaille d’or : Hinavai Tepea de Tefana en seniors femmes +67 kg. Chez les jeunes, par contre, les couleurs tahitiennes ont flotté sur tous les podiums avec une belle moisson de médailles d’or aussi bien en cadets garçons et filles qu’en juniors.

Le lendemain, les jeunes remettaient le couvert pour attaquer cette fois-ci les Oceania qui se sont poursuivis hier jusqu’en fin de journée avec les diverses catégories de ceintures noires.

 

Jeunes coachés par Anne-Caroline Graffe

 

“C’est la trêve, pour moi, à Paris. Donc je suis revenue à Tahiti en vacances et ça tombe bien cette année, puisqu’il y avait cette compétition et j’ai pu coacher l’équipe de la Ligue de taekwondo avec une dizaine d’athlètes de Manu Ura”, expliquait sur place, samedi dernier, la vice-championne olympique et championne du monde de taekwondo Anne-Caroline Graffe.

Les Oceania ont réuni plusieurs dizaines de compétiteurs, samedi dernier, en ceintures de couleurs, et hier en ceintures noires.

“Nous sommes assez satisfaits vu que nous avons ramené plusieurs médailles d’or, même s’il a fallu se battre dans certaines catégories pour avoir des médailles”, ajoute la championne de Paea.
“C’était une première pour la fédération d’organiser une compétition d’une telle envergure avec une vingtaine de pays représentés. Les Tahitiens se sont bien débrouillés en ramenant plusieurs médailles d’or. Mais pour préparer les Jeux Olympiques et monter au classement, les étrangers étaient venus pour gagner de l’or qui rapportait 20 points à la Président’s Cup et 40 points pour les Oceania”, explique Alfred Lai Koun Sing, coach, membre de l’Oceania taekwondo union (OTU) et secrétaire général de la Fédération tahitienne de taekwondo et disciplines associées (FTTDA). Anne-Caroline Graffe devrait lancer la première édition de la Fête du sport en Polynésie. Ce sera en septembre.

 

Jean-Marc Monnier

 

taekwondo

Les combats ont permis aux Tahitiens de remporter de nombreuses médailles d’or dans plusieurs catégories. (© Jean-Marc Monnier)

torii coody

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir

président cup

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour vous, la rentrée scolaire est :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete