Presqu’île – Le boom des stands en bord de route

    mardi 10 novembre 2015

    Ces derniers temps, les stands en bord de route se font plus nombreux à la Presqu’île. Les agriculteurs et les pêcheurs sont peu à peu rejoints par des vendeurs d’autres horizons, à la recherche d’un complément ou d’une source de revenu à part entière. Le développement de ces commerces spontanés est une aubaine pour les clients, qui bénéficient de prix attractifs.

    Du coco glacé aux couronnes de tiare, on trouve un peu de tout en bord de route. Ces derniers temps, les stands auraient tendance à se faire de plus en plus nombreux à la Presqu’île.
    Certains, éphémères, se contentent d’une table et d’une chaise – éventuellement d’un parasol ou d’un chapiteau –, quand d’autres semblent vouloir s’inscrire dans la durée, au travers de véritables bâtisses en bois ou en dur, le plus souvent accolées à la résidence familiale. La vente en direct, c’est bien connu, permet aux agriculteurs d’écouler le surplus de leur production et aux pêcheurs de vendre le fruit de leur travail, au jour le jour. Mais les trottoirs des principaux axes de circulation sont désormais prisés par des vendeurs de tout horizon, à l’approche des fêtes, peut-être, mais surtout dans un contexte économique difficile.
    Certains, comme Steel, 40 ans, résident de Pueu, revendent tout simplement le fruit de leur cueillette, directement à leur domicile, pour s’assurer un petit complément de revenu ponctuel, en marge d’une autre activité.
    Dans le centre-ville de Taravao, très prisé, une vendeuse de pareu explique qu’elle a pris l’habitude de se tourner vers l’artisanat “quand les temps sont durs”. “De toute façon, il faut vraiment être dans le besoin pour se retrouver en bord de route, parce que c’est un travail contraignant”, confie-t-elle.

    Des prix attractifs

    Un peu plus loin, à Toahotu, Nouchka, 45 ans, partage un stand avec une résidente du quartier, pour vendre ses firi firi. “Elle a accepté de m’aider. En échange, je lui rends service en vendant ses paquets de tiare Tahiti et ses corossols. Je suis ici depuis un mois et je pense continuer, parce que ça m’aide vraiment, même si ce ne sont pas de grosses sommes.”
    Dans un autre contexte, Karine, responsable de la crêperie La roulotte rose depuis un mois, à Taravao, dresse le même constat. “On sent que les gens ont peu de moyens. Le week-end, on est à Papeari, on touche des personnes qui viennent de la ville et qui n’hésitent pas à acheter de plus grosses quantités.”
    Paradoxalement, le succès des stands en bord de route réside justement dans le fait qu’ils proposent des tarifs attractifs. Les clients ne s’y trompent pas, n’hésitant pas à se rendre chez les vendeurs de fruits et légumes installés à proximité des grands magasins pour finir de compléter leurs courses du jour. Ce mode de consommation connaît son apogée à chaque fin de semaine, le dimanche, lorsque les vendeurs de produits frais sont rejoints par les vendeurs de plats préparés, à la base de l’incontournable ma’a Tahiti.
    Il y a bien un marché communal à Taravao, mais par habitude ou par stratégie, les tenanciers de ces stands, qui vont et viennent au rythme des saisons et du calendrier, ne sont visiblement pas prêts de renoncer à leur liberté.

    A.-C.B.

    Lire aussi nos témoignages dans La Dépêche de Tahiti ou au feuilletage numérique

     

    mana 2015-11-11 12:53:00
    on va les controler, et leur faire payer des taxes!!!!!!....c est pas normal de vendre comme ca!!!!!...comme tout le reste, le gouvernement vas y mettre son nez et arreter tout ca pour parquer tout le monde dans un marche...et ca d ici pas longtemps...
    tu fais des sous faut payer tes taxes!!!!! bienvenue dans le monde
    Piritua 2015-11-11 05:53:00
    Mea mà! a feruri maita'i! aita tatoù i ite to ratou hoho'a! ti te fenua farani e mea atea!!! ahani tuai ti Tahiti! roto anei te ho'e fare moni aore ra! hoê ta'ata ua matau ia oe! te ie !!! aiiiiiiii! mea nehenehe ia tai'o te api parau! eaha to muri mai!! e noa tu teie taata e nohora i Tahiti !! a feruri!! parahi a feruri!!!!! mauururu
    Piritua 2015-11-11 05:53:00
    Mea mà! a feruri maita'i! aita tatoù i ite to ratou hoho'a! ti te fenua farani e mea atea!!! ahani tuai ti Tahiti! roto anei te ho'e fare moni aore ra! hoê ta'ata ua matau ia oe! te ie !!! aiiiiiiii! mea nehenehe ia tai'o te api parau! eaha to muri mai!! e noa tu teie taata e nohora i Tahiti !! a feruri!! parahi a feruri!!!!! mauururu
    Piritua 2015-11-11 05:53:00
    Mea mà! a feruri maita'i! aita tatoù i ite to ratou hoho'a! ti te fenua farani e mea atea!!! ahani tuai ti Tahiti! roto anei te ho'e fare moni aore ra! hoê ta'ata ua matau ia oe! te ie !!! aiiiiiiii! mea nehenehe ia tai'o te api parau! eaha to muri mai!! e noa tu teie taata e nohora i Tahiti !! a feruri!! parahi a feruri!!!!! mauururu
    Piritua 2015-11-11 05:53:00
    Mea mà! a feruri maita'i! aita tatoù i ite to ratou hoho'a! ti te fenua farani e mea atea!!! ahani tuai ti Tahiti! roto anei te ho'e fare moni aore ra! hoê ta'ata ua matau ia oe! te ie !!! aiiiiiiii! mea nehenehe ia tai'o te api parau! eaha to muri mai!! e noa tu teie taata e nohora i Tahiti !! a feruri!! parahi a feruri!!!!! mauururu
    Piritua 2015-11-11 05:53:00
    Mea mà! a feruri maita'i! aita tatoù i ite to ratou hoho'a! ti te fenua farani e mea atea!!! ahani tuai ti Tahiti! roto anei te ho'e fare moni aore ra! hoê ta'ata ua matau ia oe! te ie !!! aiiiiiiii! mea nehenehe ia tai'o te api parau! eaha to muri mai!! e noa tu teie taata e nohora i Tahiti !! a feruri!! parahi a feruri!!!!! mauururu
    Piritua 2015-11-11 05:53:00
    Mea mà! a feruri maita'i! aita tatoù i ite to ratou hoho'a! ti te fenua farani e mea atea!!! ahani tuai ti Tahiti! roto anei te ho'e fare moni aore ra! hoê ta'ata ua matau ia oe! te ie !!! aiiiiiiii! mea nehenehe ia tai'o te api parau! eaha to muri mai!! e noa tu teie taata e nohora i Tahiti !! a feruri!! parahi a feruri!!!!! mauururu
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete