Des prêts pour l’eau potable, le logement social et le lycée de Bora Bora

    jeudi 23 juin 2016

    Le directeur des outre-mer de la Caisse des dépôts et consignations a assuré, hier à la présidence, que son institution avait retrouvé sa confiance en la Polynésie française. (Crédit Marie Guitton)

    Le directeur des outre-mer de la Caisse des dépôts et consignations a assuré, hier à la présidence, que son institution avait retrouvé sa confiance en la Polynésie française. (Crédit Marie Guitton)

     

    Après plus de dix ans d’absence, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) revient officiellement au financement des grands projets du fenua. Mercredi, le président Édouard Fritch et le vice-président en charge du Budget et des Finances, Nuihau Laurey, ont signé trois premiers contrats d’emprunt avec son directeur des outre-mer, Dominique Mirada, dans la lignée du protocole d’accord signé lors de la visite de François Hollande, le 22 février.

    Ce protocole prévoyait un accompagnement de la Caisse des dépôts de près de 12 milliards de francs au total sur la période 2016-2020. Correspondant à un cinquième de cette somme, soit 2,4 milliards de francs, les premiers emprunts contractés hier permettront de financer des investissements du Pays dès cette année dans différents domaines : le logement social (1,8 milliard de francs), les adductions en eau potable à réaliser par les communes (176,6 millions de francs) et la construction du collège-lycée de Bora Bora (400 millions de francs).

    “C’est la concrétisation d’un travail de longue haleine qui a été mené depuis trois ans pour renouer des liens avec la CDC, l’un des acteurs financiers les plus importants de métropole”, s’est réjoui Nuihau Laurey, en souhaitant que la Caisse redevienne un “partenaire important” du Pays, aux côtés de son bailleur de fonds traditionnel : l’Agence française de développement (AFD).

    Ces premiers prêts, accordés sur 20 ans à un taux favorable de 1,80 %, sont “un signe positif”, pour le vice-président. Une analyse que confirme le directeur des outre-mer de la CDC, qui a parlé hier d’un “partenariat d’une très grande intensité qui va maintenant pouvoir se développer”, par exemple pour financer des projets innovants en matière de transition énergétique (le Swac de l’hôpital aurait été évoqué hier, ainsi que la mise en place d’un système similaire de climatisation à l’eau de mer dans l’avenue Pouvana’a a Oopa).

    “Je constate que vous avez su répondre à toutes nos exigences : restaurer vos finances publi-ques, retrouver des capacités d’épargne, nous apporter la certitude que ces prêts vont servir au territoire…”, a observé Dominique Mirada, en rappelant que “faire crédit, c’est faire confiance”.

    M.G.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete