Prévention contre la grippe : 16 800 doses de vaccins

mardi 4 novembre 2014

Le ministère de la Santé a lancé, depuis le 30 octobre, sa campagne annuelle de vaccination contre la grippe saisonnière au fenua. La période de vaccination s’étendra jusqu’au 15 janvier 2015.
Selon le bulletin de veille sanitaire, paru hier, une importante recrudescence de syndromes grippaux a été enregistrée ces dernières semaines, aux îles du Vent et aux îles Sous-le-Vent.
L’objectif donc de la vaccination est de réduire le risque de décès et de complications en cas de grippe, car cette maladie continue de tuer chaque année de nombreuses personnes à travers le monde.
La grippe, qui est une infection respiratoire aiguë virale, souvent considérée comme bénigne, peut en effet entraîner des complications graves chez les très jeunes enfants, les personnes âgées, mais aussi les personnes obèses, immunodéprimées et les femmes enceintes, quel que soit le trimestre de grossesse.
Le virus de la grippe se transmet par la salive, les postillons ou les éternuements émis par la personne infectée. La contamination peut aussi se faire par contact direct avec des objets qui ont été touchés par le malade.
Les malades sont contagieux à partir du jour précédant l’apparition des symptômes et le restent jusqu’à cinq à sept jours après.
C’est pourquoi la principale mesure de prévention de la grippe est la vaccination, qui cible essentiellement les personnes les plus fragiles, en raison de leur âge ou de leurs maladies chroniques.
De plus, les vaccins disponibles en Polynésie sont des vaccins trivalents inactivés, sans adjuvant, c’est-à-dire qu’aucun supplément n’a été ajouté pour démultiplier l’action du produit.
Le vaccin contient les antigènes des trois virus grippaux les plus susceptibles de circuler cette saison, soit deux souches de virus A et une souche de virus B.
Il est administré par voie intramusculaire et est délivré gratuitement aux personnes de plus de 60 ans, aux patients en longue maladie qui présentent des facteurs de risque, aux personnes obèses et aux femmes enceintes.
Le ministère a prévu 16 800 doses de vaccins pour la population cible cette année. Le coût de cette campagne est de 9 millions de Fcfp.
Jen.R.

Stop aux idées reçues …

Le vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas efficace. FAUX
Le vaccin n’assure pas une protection à 100 %, mais la vaccination contre la grippe des personnes particulièrement fragiles permet de diminuer les risques de complications et de formes graves.

Le vaccin contre la grippe est dangereux. FAUX
Les effets indésirables des vaccins sont connus. Il est plus dangereux d’avoir une grippe que de se faire vacciner. La plupart des effets secondaires sont transitoires et bénins. Le risque de survenue d’effets secondaires graves, liés au vaccin, comme le syndrome de Guillain-Barré, reste très inférieur au risque de complications graves, directement liées à la maladie.

Vacciné l’an dernier, donc pas besoin d’être vacciné cette année. FAUX
La composition du vaccin contre la grippe saisonnière est actualisée tous les ans, car d’une année à l’autre, les virus qui circulent peuvent être différents.

blue beam 2014-11-05 06:32:00
Bonjour,les vaccins que nous propose le ministere de la santé n'est pas ce que vous croyez.
Ce systeme fonctionne comme ce si ,il vous font peurs ;grace au faux temoignage de cet maladie au faux reaction q'entraine cet maladie et vous endoctrine des votre enfance ,pour vous préparé a etre plus maléable donc plus facile a accepté a l'ecole et dans les coins de rue et les medias .
Ces organismes santé ,educations ,finances ,economies, protection civile sont la pour rendre le peuple a recevoir et accepté plus facilement de leurs choix endoctriné ;VOS CHOIX VOUS APPARTIENNES,VOS PENSER,VOTRE VIES ?A VOUS DE VOIR
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete