Privation de soins sur leur enfant : six mois de prison avec sursis pour un couple

    mercredi 31 mai 2017

    tribunal justice

    Deux parents ont été condamnés à de la prison avec sursis pour avoir trop attendu avant de faire hospitaliser leur fils, atteint de tuberculose. (© archives LDT)

    Les faits remontent à 2010. Au centre de cette affaire, un enfant atteint de tuberculose, qui décédera une nuit d’août à l’hôpital de Taaone où sa mère, l’avait conduit, l’état de santé de son fils adolescent étant très dégradé. Mais le stade de la maladie était trop avancé et l’enfant avait péri.

    Le tribunal correctionnel a estimé hier que le couple avait trop attendu avant de faire hospitaliser la jeune victime, et a condamné chacun des parents à six mois de prison avec sursis.

    L’enfant avait pourtant été vu à plusieurs reprises, des mois plus tôt, par un médecin sans que soit détectée sa tuberculose. Une radio des poumons est même effectuée mais ne provoquera pas de suite. En juin 2010, la maladie est identifiée alors qu’il est ramené à l’hôpital. Un traitement lui est prescrit mais l’enfant aurait été réticent à le suivre. Et l’état de santé se serait dégradé. La famille, d’un milieu modeste, aurait alors tenté de faire face à la situation de son fils malade en ayant recours au ra’au Tahiti, à des prières aussi. 

    Ce contexte a poussé l’avocat de la défense à indiquer qu’il y avait “de grands absents à ce procès”, indiquant que des médecins avaient été défaillants dans cette histoire.
    La défense des parents a demandé la relaxe, le tribunal a condamné le couple à six mois de prison avec sursis.

     

    C.T.

     

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete