Le projet de réforme de la perliculture présenté aux maires des îles perlicoles

    vendredi 14 octobre 2016

    projet réforme perliculture

    (© présidence)

     

    Après l’avis favorable rendu hier à l’unanimité au CESC, le ministre de la Relance économique et de l’économie bleue, Teva Rohfritsch, a présenté, vendredi, le projet de loi du Pays réglementant les activités professionnelles liées à la production et la commercialisation des produits perliers et nacriers en Polynésie française aux maires des îles perlicoles.

    Teva Rohfritsch a présenté les grands principes directeurs de la réforme proposée et les effets attendus notamment pour une meilleure gestion de la ressource dans le cadre d’une démarche de développement durable, un nouveau mode de gouvernance associant les professionnels aux décisions essentielles pour leur secteur, un encadrement ciblé des activités professionnelles de toute la filière pour aller vers davantage de professionnalisation et une simplification des procédures.

     

    Ce nouveau cadre réglementaire répond à quatre objectifs principaux :

    • Créer les outils de régulation de la production pour passer d’une dynamique d’intensification mal maîtrisée à une logique de production organisée et de qualité. Des quotas de production seront fixés à l’échelle de la Polynésie française, après avis des professionnels, puis attribués à chaque exploitation.
    • Assurer le retour vers les professionnels du choix de la qualité commerciale. La classification des produits sera revue pour être plus conforme aux pratiques des marchés. Les procédures d’exportation seront simplifiées pour alléger les démarches des professionnels.
    • Encadrer les activités de commerçant de nucléus et de détaillant pour renforcer l’organisation de la filière.
    • Mettre en place une démarche de développement durable. Les surfaces autorisées seront plafonnées en fonction des caractéristiques écologiques des lagons. Les conditions d’utilisation du domaine public seront également revues vers un renforcement des obligations de remise en état et de recyclage des déchets.

     

    Le détail des mesures a permis de répondre aux questionnements des maires et les élus ont apprécié cette initiative du ministre qui leur a permis de mieux appréhender les objectifs de ce projet de loi du Pays. Le projet sera prochainement présenté à l’examen de l’assemblée de la Polynésie française.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete