Projet de réforme du secteur de la perliculture, c’est oui

    vendredi 14 octobre 2016

    CESC perles

    Les membres du CESC se sont prononcés à l’unanimité, hier, en faveur du projet de réforme du secteur de la perliculture. (© DR)

     

    Après près d’un mois d’auditions des différents acteurs du secteur de la perliculture et de réunions de travail, le conseil économique, social et culturel (CESC), en présence du ministre de la Relance économique et de l’Économie bleue, Teva Rohfritsch, a émis, hier, à l’unanimité, un avis favorable sur le projet de loi du Pays réglementant les activités professionnelles liées à la production et la commercialisation des produits perliers et nacriers en Polynésie française. Le texte, un projet de loi du Pays, sera prochainement présenté à l’examen de l’assemblée pour une application début 2017. Un texte “très attendu par la grande majorité des professionnels du secteur”, assure le gouvernement. Satisfait de l’avis favorable rendu pour cette première étape du processus de validation de cette réforme, le ministre indique avoir “pris note des recommandations des membres du CESC, notamment en matière de préservation de l’environnement et de bonne gestion de la ressource, tout en précisant que cette responsabilité doit être partagée par tous, et en premier lieu par les professionnels du secteur, avec l’accompagnement du Pays et des communes des îles perlicoles”.

     

    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete