Projet de réhabilitation du quartier Mama’o Vallon

    vendredi 12 août 2016

    Mama’o

    Le quartier Mama’o Vallon est un quartier prioritaire entre l’ancien hôpital et l’école primaire de Mama’o, en plein centre-ville. (Photo : Charles Taataroa)


    Les familles toujours dans l’attente et l’inquiétude

     

    Après le quartier Apahere la semaine dernière, nous nous som­mes intéressés aujour­d’hui au quartier Mama’o Vallon, situé entre l’ancien hôpital et l’école primaire de Mama’o.

    Il s’agit d’un quartier prioritaire où vivent pas moins de 69 familles, dont la majorité vient des îles. Cela représente un peu plus de 300 personnes. C’est au début des années 1950 que les premières familles se sont installées sur ces terres appartenant à la commune de Papeete.

    C’est le maire de l’époque, Charles Poroi, qui leur a donné l’autorisation de s’y installer. Les familles suivantes ont pratiquement fait la même chose jusqu’à aujourd’hui.

    Au départ, cela devait être provisoire mais, au fil du temps, les constructions se sont multipliées, si bien qu’aujourd’hui c’est devenu le quartier Mama’o Vallon. Bien évidemment, les familles ont construit sans autorisation administrative.

    Les maisons étaient bâties en bois et en pinex, avec des toilettes extérieures. Maintenant, les choses ont beaucoup évolué. Les familles se sont agrandies et ont construit leurs habitations les unes sur les autres.

    Aujourd’hui, le quartier ressemble à une vraie favela et les familles vivent dans des conditions difficiles : promiscuité, précarité, etc.

     

    Relogement et accession à la propriété

     

    La commune de Papeete est consciente de cette réalité et connaît la situation de ces familles. Elle a lancé, ces dernières années, une étude de réalisation d’un projet de réhabilitation complète de ce quartier de Papeete.

    Mais, selon le premier adjoint au maire Paul Maiotui joint par téléphone hier, le dossier est actuellement entre les mains de l’Office polynésien de l’habitat (OPH).
    C’est en cours de réflexion. On ne sait toujours pas à quel moment les travaux vont être lancés”, a-t-il précisé.

    Il était prévu de construire des habitations individuelles avec possibilité d’accéder à la propriété pour les familles. “On attend et on s’inquiète en même temps », explique Gaspard Teriihopuare, 76 ans, le doyen du quartier.

    Les familles sont conscientes qu’elles auront un loyer à payer dans le cadre de ce projet de réhabilitation, mais tout le monde s’inquiète parce qu’on ne sait pas combien on devra payer la location. Les familles souhaiteraient avant tout accéder à la propriété.

    C’est prévu, a rappelé Gaspard qui connaît bien le dossier pour avoir été conseiller municipal de Papeete de 2001 à 2008. On en a débattu en conseil municipal”.

    Gaspard n’avait que 14 ans lorsqu’il a connu le quartier de Mama’o Vallon. Cela fait 62 ans qu’il y vit et ne souhaiterait en aucun cas partir.

    J’ai grandi dans ce quartier et j’ai vu grandir mes enfants, mes mo’otua (petits-enfants), mes hina (arrière-petits-enfants) et mes hinarere (arrière-arrière-petits-enfants). J’aime ce quartier, malgré toutes les difficultés qui existe, comme les nuisances sonores les week-ends. Ca fait partie du charme de notre quartier.

    Plus le temps passe, plus l’inquiétude chez les familles de ce quartier grandit. Combien de temps devront-elles encore attendre pour vivre dans de meilleures conditions ?

     

    C.T.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete