Habillage fond de site

Un projet de route inquiète les habitants de la pointe des Pêcheurs

lundi 2 octobre 2017

route pointe des pêcheurs

Le projet de liaison routière permettrait de désenclaver les routes territoriales qui passent au niveau de la pointe des Pêcheurs, et offrirait une meilleure desserte aux résidents du quartier. (© Élénore Pelletier)


Un projet de liaison routière entre la RT1 et la RT15, en passant par la pointe des Pêcheurs, est actuellement en cours d’étude. Cette planification, qui en réjouit certains, inquiète de nombreux administrés craignant que cette nouvelle route ne devienne une voie de transit pour automobilistes pressés et perturbe le calme du quartier. Les premiers coups de pioche ne devraient pas commencer avant 18 mois.

“On n’en veut pas de cette route. Elle ne  nous apportera que des nuisances sonores et des gaz de pots d’échappement. On va perdre la tranquillité de notre quartier  familial, aujourd’hui si  calme”, s’inquiète un riverain de la servitude Muriavai.

Depuis quelques mois, le Pays planche sur la création d’une liaison routière permettant de relier la route territoriale RT1 à la RT15, en passant par la pointe des Pêcheurs.

L’idée est de créer une connexion entre la servitude Muriavai, située au niveau du PK13, et la servitude Aroa Nuuroa, qui longe le Musée de Tahiti et des îles, en aménageant un pont au-dessus de la Punaruu.

“À l’époque, la route de ceinture passait par là. Il y avait en effet un pont qui passait au-dessus de la Punaruu pour relier ces deux quartiers. Mais avec l’aménagement de la route des plaines, celui-ci a disparu”, se souvient le maire de Punaauia, Ronald Tumahai.

D’après le ministre de l’Équipement, Luc Faatau, cette liaison routière  créerait un nouvel accès au Musée de Tahiti et des îles et permettrait surtout d’améliorer les conditions de circulation sur cette section de la côte ouest.

En effet, à l’heure de pointe, le trafic s’avère très dense au niveau de la Punaruu et du centre commercial Tamanu. Cette liaison offrirait une meilleure desserte du quartier de la pointe des Pêcheurs et  permettrait ainsi à ses résidents d’éviter de tomber dans les bouchons.

 

“Ce projet n’améliorera pas la circulation”

 

Ceci représenterait “une aubaine”, selon certains ou une “fausse solution” selon d’autres  estimant que “ce projet n’améliorera pas la circulation, mais ne fera que déporter le problème  un  peu plus loin, au niveau du rond-point de l’hôtel Méridien.”

Pour eux, c’est “ce rond-point qu’il faut revoir. Pourquoi ne pas créer un tunnel comme celui qui a été fait devant la mairie ?,” suggèrent quelques-uns.

Beaucoup redoutent que cette liaison routière ne finisse par devenir un raccourci pour les automobilistes pressés, et s’inquiètent pour la sécurité des enfants, des surfeurs et des touristes  circulant à pied sur ces deux routes.

“La route rendue publique risque de causer des nuisances telles que des accidents, le non-respect des vitesses et des piétons ou une augmentation des vols”, explique une administrée vivant dans le quartier.

“Elle risque d’attirer des personnes qui ne sont pas du quartier et qui viendront boire”, lance une autre résidente de la Pointe des pêcheurs.

Depuis la construction de la nouvelle route menant au Musée de Tahiti et des îles, les jeunes font régulièrement des courses avec leurs scooters. Certains administrés craignent qu’avec l’aménagement d’une  nouvelle voie , ces “runs” ne s’intensifient  et n’aillent de l’autre côté de la Punaruu.

En juillet, une enquête publique a été ouverte par le Pays pour recueillir l’avis des habitants des quartiers Muriavai et Nuuroa sur le dit projet.

Sur les 19 déclarations enregistrées, les avis  étaient déjà très partagés  : dix contre et sept pour, ainsi que deux sans positionnement tranché.

Pour mener à bien le projet d’aménagement de cette liaison routière, le gouvernement devra exproprier des parcelles de terre, allant de 2 à 5 mètres, selon les propriétés, afin d’élargir les servitudes existantes. Certains espèrent pouvoir procéder à des échanges de foncier d’autres y sont fermement opposés.

Ce projet  ne date pas d’hier. Aujourd’hui, on vient de terminer l’enquête publique et on continue à mener des études. Les opinions sont partagées. Ce qui est certain, c’est que si la commune et la population n’adhèrent pas au projet, il faudra réfléchir à une autre solution”, explique Luc Faatau.

Les travaux ne devraient pas commencer avant 2019, le temps de mettre tout le monde d’accord, de récupérer le foncier nécessaire et de lancer les appels d’offres. 

E.P.

 

route pointe des pêcheurs

La liaison routière partirait de la RT1 et ferait la connexion entre la servitude Muriavai, située au PK 13, et la servitude Aroa Nuuroa, qui longe le Musée de Tahiti et des îles, grâce à un pont passant au-dessus de la Punaruu.

pointe des pêcheurs pointe des pêcheurs

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete