Habillage fond de site

Les protestants ont célébré l’Arrivée de l’Évangile : “La Bible, c’est nos racines et nos bourgeons”

mercredi 6 mars 2019

1DG 5 mars 2019

Comité d’accueil fleuri et coloré, lundi en fin d’après-midi à Aorai Tini Hau, pour les premières festivités de l’arrivée de l’évangile. (Photo : Damien Grivois)


Le 5 mars 1797, les premiers missionnaires débarquaient en baie de Matavai.

La communauté protestante a célébré hier le 222e anniversaire de l’Arrivée de l’Évangile.

L’Église protestante maohi souligne l’importance de la jeunesse pour l’avenir.

Interrogée lundi soir, peu avant le mini-défilé des fidèles à Pirae, Moe a confirmé par une jolie formule tout l’intérêt de l’Église protestante maohi (EPM) pour les jeunes générations. Pour cette paroissienne et mère de famille de Mahina,“la Bible, c’est nos racines, il faut toujours nous en souvenir. Mais c’est aussi nos bourgeons, c’est elle qui plante les graines de la foi…”
Il y a eu 222 ans hier, dix-huit missionnaires de la London Missionnary Society (LMS) débarquaient du Duff à la Pointe Vénus, à Mahina.
Parmi eux, Henry Nott (1774-1844) qui poursuivit le travail de traduction de la Bible en reo tahiti entamé par le pasteur Jefferson. Il permit au protestantisme de se développer grâce au lien d’amitié qu’il entretenait avec le roi Pomare II.
Il rédigea par ailleurs le premier code de lois locales, le code Pomare. Le roi, en décidant de rompre avec la croyance traditionnelle pour se tourner vers le christianisme, entraîna avec lui de nombreux Polynésiens, notamment dans les îles de la Société, puis aux Australes et, dans une moindre mesure, aux Tuamotu et aux Marquises.

Premières festivités dès lundi

Pour la première fois, la célébration de l’Arrivée de l’Évangile à Tahiti a débuté la veille, le lundi 4 mars à Pirae, avec des festivités organisées par les paroisses protestantes de Pirae, Arue et Mahina. Les paroissiens de Pirae se sont organisés pour décorer le site et accueillir les fidèles sur le thème : Faaroo Maohi mau.
Le président du Pays, Édouard Fritch, également maire de Pirae, a pris part lundi à cette cérémonie d’ouverture. Toutes les paroisses protestantes du fenua ont célébré le 5 mars, avec des offices, des prières, des jeux, des chants, des échanges culturels et cultuels et même du sport.
Plusieurs milliers de fidèles se sont ainsi rassemblés, le plus souvent dans les temples, ainsi qu’à la salle Maco-Nena du stade Bambridge ou encore à Mataiea. Le président de l’Église protestante maohi (EPM), Taaroanui Maraea, s’est déplacé dans les paroisses, soulignant l’importance du message de paix délivré par la Bible et celle de l’implication de tous les chrétiens dans les problématiques ayant des implications sociales et sociétales. 

D.G.

1

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete