Punaauia se penche sur le traitement de ses eaux usées

    mercredi 7 décembre 2016

    station épuration punaauia

    Actuellement, Punaauia utilise une station d’épuration appartenant au Pays, gérée par la société d’économie mixte Vaitama. Cette station d’épuration a vu le jour dans les années 2000, suite à l’obtention par le Pays de financements en provenance du fonds européen de développement. (© archives LDT)


     

     

    La commune de Punaauia a décidé de se lancer dans l’élaboration du schéma directeur d’assainissement de ses eaux usées. Un morceau de taille, puisqu’il faudra prendre en compte plusieurs points épineux : le choix de la gestion de la station d’épuration, l’évaluation des problèmes liés aux eaux pluviales, la mutualisation des moyens avec Faa’a… Elle finalise actuellement le cahier des charges associé, avant de lancer un appel d’offres auprès des bureaux d’études en janvier prochain.

     

     

    Le traitement des eaux usées, voilà la problématique à laquelle la commune de Punaauia a prévu de s’attaquer sérieusement en 2017. En effet, d’ici 2020, cette compétence, actuellement territoriale, sera transférée à toutes les communes de Polynésie. Le compte à rebours a commencé et la commune de Punaauia a décidé de ne plus attendre pour établir son schéma directeur d’assainissement des eaux usées.

    Un morceau de taille, puisqu’il faudra prendre en compte plusieurs points épineux : le choix de la gestion de la station d’épuration, l’évaluation des problèmes liés aux eaux pluviales, la mutualisation des moyens avec Faa’a…

    C’est dans cette optique que la commune a convié Éric Pull, de la direction de l’ingénierie publique (DIP) (lire ci-dessous), à participer à son dernier conseil municipal qui a eu lieu vendredi dernier.

    Il a donc informé les élus des différents éléments clés à prendre en compte pour l’élaboration du schéma directeur de l’assainissement des eaux usées de la commune et des “deadlines” à respecter. Le schéma directeur sera rédigé par un bureau d’études de la place et la commune a donc prévu de lancer un appel d’offres, courant janvier 2017.

    En attendant, elle travaille à la finalisation du cahier des charges associé, de façon à anticiper toutes les questions d’ordre juridique, technique et financier qui se poseront. C’est d’ailleurs là que la DIP a son rôle à jouer.

     

    Quid de la gestion de la station d’épuration ?

     

    Actuellement, Punaauia utilise une station d’épuration appartenant au Pays, gérée par la société d’économie mixte (SEM) Vaitama. Cette station d’épuration a vu le jour dans les années 2000, suite à l’obtention par le Pays de financements en provenance du fonds européen de développement (FED).

    “Une fois la compétence de l’assainissement transférée aux communes, que va devenir la SEM ? Est-il préférable pour nous de déléguer notre gestion à cette société ? Ou bien de la récupérer en régie ? Que fait-on des ouvrages existants ?”, s’interroge-t-on à la mairie de Punaauia.

    “À l’heure actuelle, la station d’épuration, le réseau de collecte, les postes de refoulement qui permettent à l’eau d’arriver jusqu’à la station d’épuration et l’émissaire qui permet le rejet appartiennent tous au Pays. Toutes ces questions vont faire l’objet d’études et seront donc élucidées dans notre schéma directeur”, poursuit-on à la mairie.

     

    Une étude à 50 millions

     

    Aujourd’hui, seule la plaine (zone qui s’étend de la mairie au Méridien, au PK 15) et l’hôtel InterContinental (au PK 8) sont raccordés à cette station d’épuration. Mais dans le futur, la commune envisage d’étendre ce système d’assainissement collectif à l’ensemble de son territoire.

    “Il faudra donc nécessairement redimensionner la station. Mais de combien faudra-t-il l’agrandir ? On ne sait pas. Seule une étude pourra nous le dire. Peut-être que l’étude nous dira que, sur certaines zones, il nous faut conserver un système d’assainissement individuel”, ajoute-t-on à la mairie.

    Aujourd’hui, en période de pluies abondantes, les eaux pluviales circulent dans le réseau d’assainissement. Ce qui ne devrait pas être le cas. Comment pallier ce problème ? Autant de questions auquel le schéma directeur devra répondre.

    Si, en septembre dernier, la commune de Faa’a, qui a déjà bouclé son schéma directeur en matière d’assainissement, avait émis le souhait de se raccorder à la station d’épuration de Punaauia, cette dernière estime qu’il est encore trop tôt pour envisager une telle option, car elle n’en est qu’aux prémices de ses réflexions sur le sujet. 

    Toutes ces questions devront être résolues courant 2017, après une étude évaluée par la commune à 50 millions de francs.

     

    Élénore Pelletier

     

    capture-decran-2016-12-07-a-08-40-39 capture-decran-2016-12-07-a-08-40-46

        Edition abonnés
        Le vote

        Selon vous, que faudrait-il faire pour améliorer les transports en commun ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete