Habillage fond de site

L’embouchure de la Punaruu purgée de tas de déchets

mercredi 17 janvier 2018

embouchure punaruu déchet environnement

Hier matin a démarré le grand nettoyage de la Punaruu, au niveau de l’embouchure. (© Élénore Pelletier)


Hier a démarré le nettoyage de la Punaruu, au niveau de l’embouchure, une opération menée par la direction de l’environnement. En quelques heures à peine, plusieurs dizaines de kilos de déchets en tout genre ont été collectées. Cette opération entre dans un vaste programme de nettoyage des rivières de Tahiti concernant la Hamuta, la Fautaua, la Tipaerui et la Punaruu.

Un soleil au zénith. En toile de fond, Moorea. Au premier plan, des vagues parfaites qui déroulent sur plusieurs dizaines de mètres, parsemées de surfeurs. Un cadre de travail plutôt sympathique.

Un peu moins sympa quand il s’agit de traverser l’embouchure à pied avec de l’eau jusqu’aux genoux, chargé de plusieurs kilos de détritus. Ronald et Sadam, de la société Palacz, étaient hier à pied d’œuvre pour entreprendre un grand nettoyage de l’embouchure de la Punaruu, à Punaauia.

En quelques heures à peine, les deux hommes ont remonté plusieurs dizaines de kilos de bouteilles en plastique et en verre, de canettes, de plastiques mais aussi de carcasses de voitures, d’électroménagers, de bouts de ferraille en tout genre, rouillés par le temps…

“Rien d’étonnant. C’est la quatrième rivière que nous nettoyons depuis fin novembre et on a vu pire”, racontent-ils.

Aujourd’hui et les jours suivants, Ronald et Sadam s’enfonceront dans la vallée pour continuer leur opération de nettoyage plus en amont de la Punaruu. Leur mission devrait durer une semaine dans ce secteur.

Les déchets collectés sont ensuite triés puis amenés vers les centres de traitement adéquats via des camions à benne.

Ce grand nettoyage de la Punaruu et de ses abords entre dans le cadre d’un programme plus vaste de nettoyage des rivières lancé par la direction de l’environnement (Diren) en fin d’année dernière.

Quatre rivières sont concernées : la Fautaua et la Hamuta qui ont été passées au crible en décembre dernier, la Punaruu et la Tipaerui.

“Il s’agit d’une opération pilote qui vient en complément du travail mené par le service de l’équipement, en matière de curage de rivière. Nous avons décidé d’intervenir en pleine saison des pluies, pour éviter qu’en cas de fortes intempéries, les déchets ne fassent des embâcles dans les lits des rivières et créent des inondations, comme on en a eu l’an passé lors des grosses intempéries de début d’année”, explique Tuterai Virau, chargé d’affaires à la Diren.

Un travail qui a demandé une bonne préparation en amont, notamment dans la recherche d’accès aux lits des rivières. Les camions à benne ne pouvant parfois pas s’en approcher, les “nettoyeurs” sont alors contraints de charrier à dos d’homme des kilos de déchets sur plusieurs centaines de mètres.

 

Communication auprès des habitants

 

Cette opération, lancée par la Diren, ne s’arrête pas au nettoyage des rivières, puisqu’elle s’accompagne d’un travail de communication auprès des habitants qui vivent aux abords des rivières.

“On est aussi là pour rappeler aux gens qu’ils ne doivent pas déverser leurs déchets dans les rivières, ni même les entreposer près de celles-ci, car les dégâts, en cas de crue, peuvent s’avérer très importants. Certains laissent leurs déchets végétaux près des rivières, pensant qu’il n’y a pas de souci écologique, vu que ce sont des végétaux, mais les branches d’arbres créent de véritables embâcles et emportent tout sur leur passage en cas de grosses pluies”, explique-t-on à la Diren.

Si le temps est clément, le nettoyage de la Punaruu devrait être terminé en fin de semaine. Ce sera ensuite au tour de la Tipaerui d’être passée au crible. 

 

Élénore Pelletier

 

nettoyage punaruu déchet environnement

En quelques heures, Ronald et Sadam, de la société Palacz, ont remonté plusieurs dizaines de kilos de bouteilles en plastique et en verre, de canettes, de plastiques mais aussi de carcasses de voitures, d’électroménagers, de bouts de ferraille en tout genre, rouillés par le temps… (© Élénore Pelletier)

embouchure Punaruu déchet environnement

Pas facile de traverser l’embouchure à pied avec de l’eau jusqu’aux genoux, chargé de plusieurs kilos de détritus. (© Élénore Pelletier)

environnement déchet détritus punaruu

Une fois collectés, les déchets seront ensuite triés avant d’être transportés vers les centres de traitement adéquats. (© Élénore Pelletier)

embouchure punaruu

L’embouchure de la Punaruu purgée. (© Élénore Pelletier)

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete