Habillage fond de site

Puunui au cœur d’un vaste projet de développement touristique

mercredi 26 octobre 2016

bouissou

Jean-Christophe Bouissou a été reçu, hier, à la mairie de Vairao, dans le cadre de l’accueil programmé du Paul-Gauguin à Taiarapu-Ouest. (© Anne-Charlotte Bouleau)

 

Le ministre du Tourisme s’est rendu à Taiarapu-Ouest, hier, afin d’aborder les grandes lignes d’un projet de développement touristique inédit à l’échelle de la commune. Le site de Puunui devrait être aménagé en vue d’accueillir le bateau de croisière Paul-Gauguin, à partir de 2018. Ce projet devrait avoir un impact positif sur la commune dans son ensemble, tous secteurs confondus.

 

 

“On va enfin s’intéresser à cette partie de l’île”, a déclaré Jean-Christophe Bouissou aux élus de Taiarapu-Ouest, hier matin, lors d’une réunion qui s’est tenue à la mairie de Vairao. Le ministre du Tourisme a confirmé la volonté du propriétaire du bateau de croisière Paul-Gauguin de faire étape de ce côté-ci de la Presqu’île, à partir de 2018, comme le confirme un nouvel itinéraire d’ores et déjà mis en avant sur le site Internet de la compagnie.

Dans cette optique, le Pays envisage d’organiser le débarquement des 332 passagers sur le site de Puunui – ou pointe Riri – à Toahotu, dont il est propriétaire de la bordure littorale.
Le Pays s’est déjà rapproché du propriétaire du reste de la zone concernée et espère conclure la vente l’année prochaine.

Au-delà de l’acquisition, 2017 sera également consacrée à l’élaboration du projet, en concertation avec la commune.
“Pas de précipitation : allons-y pas à pas. Il faut réfléchir aux activités que vous voulez mettre en avant. Vous avez du potentiel dans de nombreux domaines. Comme à Bora Bora, il faut faire en sorte que les touristes soient obligés de passer par chez vous”, a insisté le ministre lors de son intervention.

 

Un “petit To’ata”

 

 

Concernant le site de Puunui, plusieurs suggestions ont été spontanément évoquées – marché, fare artisanaux, parcours de santé, plage, sanitaires, parking –, avec le souci d’en faire un lieu d’accueil pour les touristes, tout en conservant les habitudes de villégiature des résidents.

Les élus ont aussi été rassurés sur le fait que les besoins en termes d’espace, dans le cadre des manifestations communales, seraient pris en compte, le site accueillant divers événements au cours de l’année.
Les premiers aménagements du “petit To’ata”, comme cela se murmure déjà, devraient intervenir en 2018, sans que l’on sache encore quand la première escale sera précisément programmée.
Au-delà de Puunui, c’est toute la commune de Taiarapu-Ouest qui devrait profiter de cet afflux inespéré de croisiéristes. Dans le cadre du plan général d’aménagement (PGA), de nombreux sites dignes d’intérêt ont déjà été recensés, comme le rahui et la vague de la passe Hava’e, à Teahupo’o, le marae Nuutere, à Vairao, ou encore la vallée Aoma, à Toahotu, où un projet écotouristique d’aménagement de sentiers de randonnée suit son cours via le projet Integre.

Afin de structurer l’offre touristique et de favoriser le développement d’emplois locaux, le ministre a fortement encouragé la commune à monter un pôle local de développement du tourisme (PLDT), qui permettra de réunir les principaux acteurs du projet.

Renforcer l’attractivité pourrait, à terme, amener d’autres navires à proposer cette escale, mais aussi attirer davantage de touristes de tous horizons.

A.-C.B.

 

Plus d’information dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

155
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete