Quand le Crazy Horse américain caste à Tahiti…

    mardi 18 novembre 2014

    Norbert Aleman, est une icône du show business aux États-Unis, plus particulièrement à Las Vegas, où il fait tourner depuis 28 ans, un record, son show “Crazy girls”.
    Dans quelques jours, Norbert Aleman va venir en Polynésie française, pour engager des danseuses et chanteuses pour son fameux topless show Crazy Girls au Riviera Hotel et Casino à Las Vegas, et pour des tournées à travers le monde.
    Crazy Girls est le plus ancien show des États-Unis donc. À l’instar du Crazy Horse venu récemment à Tahiti, les filles des Crazy girls sont coiffées de perruque lors de leur show et dansent topless.
    L’année prochaine, le show de Norbert Aleman, va recommencer à tourner au Japon, en Australie, à Hong Kong, en Europe et en Amérique Latine.
    Et Norbert, habitué de la Polynésie, cherche donc de nouvelles recrues. “Norbert Aleman est venu de nombreuses fois en tournée polynésienne avec Johnny Hallyday, Michel Sardou et Richard Anthony, il connaît bien le fenua”, a confié son agent en langue française, Charles Sudaka, ancien journaliste installé à Las Vegas. “Il a été très proche de son ami Jacques Brel, mais il est toujours resté très discret sur cette amitié”.
    Selon son agent, Norbert Aleman est persuadé qu’il peut trouver des danseuses de qualité en Polynésie.
    “Il a décidé de venir, du 22 au 28 novembre dans nos îles (Moorea et Bora Bora, mais aussi Tahiti si nécessaire), parce qu’il croit vraiment que c’est un vivier de talents.” “Je me suis toujours senti chez moi, en Polynésie”, dit Norbert Aleman.
    Les Polynésiennes, éventuellement intéressées, doivent être âgées d’une vingtaine d’années, les conditions de taille ne sont pas précisées, mais “leurs corps doivent être parfaits”.
    Il reste quelques jours aux éventuelles candidates pour envoyer leurs informations avant l’arrivée du célèbre producteur, maintes fois récompensé pour ses shows (lire encadré). Norbert Aleman assistera aux auditions avec sa chorégraphe.
    Les contrats, si la candidature est retenue, sont ensuite signés devant un avocat international et leur durée est de deux ou trois ans.
    L’anglais n’est pas obligatoire, mais les candidates doivent être d’excellentes danseuses.
    Les chanteuses sont également les bienvenues pour ce casting polynésien.

    C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete