Quatre accidents de deux-roues, le week-end dernier, à Tahiti et Moorea

lundi 24 août 2015

Le premier accident de la circulation est arrivé vendredi dernier, vers 18 h 50 au PK 36,5, dans la commune de Hitia’a. Le pilote d’une moto a percuté l’arrière d’un pick-up qui effectuait une manœuvre sur la RT2. Blessé, le pilote a été évacué par les pompiers au centre hospitalier du Taaone. Une prise de sang a été réalisée pour déterminer s’il conduisait sous l’emprise de l’alcool.

Le deuxième accident concerne un scooter et plusieurs voitures, accident survenu samedi dernier, vers 6 h 40 au
PK 16,7, sur la commune de Punaauia. Le deux-roues circulait dans le sens Paea-Papeete et, alors qu’il remontait une file de voitures, il s’est fait percuter par un automobiliste circulant en sens inverse. Le pilote du deux-roues a été éjecté et est entré en collision avec un véhicule qu’il venait de doubler, tandis que son scooter s’encastrait sous un second véhicule venant en sens inverse. Le premier véhicule en cause a terminé sa course dans le fossé opposé et a été percuté par un quatrième véhicule à qui il venait de couper la route. Le pilote du scooter gravement blessé a été évacué au Taaone, les autres conducteurs ont été plus traumatisés que blessés. À noter que le conducteur du premier véhicule incriminé a été contrôlé positif à l’alcool.

Le troisième accident du week-end est arrivé samedi dernier vers 7 h 50 sur la commune de Paea. Un scooter qui remontait une file de voiture,  est entré en collision avec un véhicule qui sortait d’une servitude. Le pilote du deux-roues a été blessé au pied et a été évacué à l’hôpital du Taaone.

Le quatrième accident de la route est survenu sur la commune de Pao Pao à Moorea, vers 18 heures samedi dernier, a confirmé la gendarmerie. Le conducteur d’un deux-roues, qui a perdu le contrôle de son engin, a chuté sur le bas-côté sans raison apparente, puisqu’aucun autre véhicule n’est mis en cause. La victime souffre de plusieurs fractures au genou, au poignet et à la hanche et a nécessité une evasan vers l’hôpital du Taaone. Le pilote a également fait l’objet d’un prélèvement sanguin afin de déterminer son taux d’alcool lors de l’accident.

CONSTANTINIDES 2015-08-26 07:14:00
Bien sûr il y a les comportements à risque des scooteristes (alcool, paka, prise de risque, ...). Pour autant, certains conducteurs/trices en voiture sont de vrais dangers publiques. Je suis scooteriste et témoin tous les jours de comportements irresponsables de la part des conducteurs : téléphone au volant (monnaie courante), on te coupe la route devant toi, dépassement dangereux en rasant les 2 roues, ...
Le pays pourrait aussi sanctionner ces conducteurs/conductrices au lieu de taper toujours sur les mêmes.
L'état des routes et l'éclairage publique sont également en cause. (Obliger de se déporter pour éviter nids de poules, portions parfois importantes de route/RDO plongées dans le noir)
Y'a du boulot encore !
ERIC54 2015-08-25 07:59:00
Et c.est l'heure de repos de la maraichausse......Début du WE oblige......N'en parlant pas de la DSP ou des policiers municipaux la sécurité routière ne fait pas parti de leur priorité....Vive Paradinésie Française......
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete