Habillage fond de site

Quatre boxeurs partent au Vanuatu pour les Mini-jeux du Pacifique

mardi 5 décembre 2017

(Photo JMM)

(Photo JMM)


Quatre boxeurs tahitiens et trois accompagnateurs sont partis, hier après-midi,  aux dixièmes Mini-Jeux du Pacifique au Vanuatu. Issus de différents clubs affiliés à la Fédération polynésienne de boxe, ils sont accompagnés par Pierre Nena, chef de délégation. Leur objectif est de ramener chacun une médaille d’or, non pas sous la bannière de Tahiti mais de leur club respectif.

L’avion d’Air New Zealand à destination d’Auckland s’est envolé, hier après-midi, avec quatre boxeurs et trois accompagnateurs. Leur destination finale, après une nuit de transit sur le sol kiwi, sera Port-Vila, la capitale du Vanuatu, où ont démarré, ce week-end, les dixièmes Mini-Jeux du Pacifique.

Mini-Jeux qui, rappelons-le, ont été officiellement boycottés par la Polynésie française (voir notre édition d’hier ). Outre des rugbymen de la Fédération tahitienne de rugby de Charles Tauziet, ce sont donc des boxeurs issus de clubs affiliés à la Fédération polynésienne de boxe, présidée par Tauhiti Nena qui seront en compétition.

S’ils avaient décidé de représenter Tahiti sans autorisation, puisqu’ils sont partis sans l’aval ni du ministère des Sports, ni du Comité olympique de Polynésie française (COPF), ils auraient été sanctionnés à leur retour.

Mais Pierre Nena, fils aîné du plus célèbre représentant tahitien de tous les temps du noble art, Maco Nena, semble avoir trouvé la parade. “Ils boxeront sous l’étiquette du Atiu Boxing Club, de Central olympique, de Manotahi et de Hititoa, et ce sont ces drapeaux qu’on lèvera lorsqu’on gagnera”, affirme le chef de la délégation des boxeurs tahitiens, qui précise en outre que chacun part à ses propres frais.

Les instances dirigeantes du sport en Polynésie française risquent, hélas, de ne pas apprécier, d’autant plus que le nom de “Tahiti Boxing” figure bel et bien sur la liste d’inscription fournie par le Conseil des Jeux du Pacifique.

 

“Nous suivons le Conseil des Jeux”

 

Des sanctions pourraient être prises si le drapeau tahitien est utilisé, mais Pierre Nena ne s’en soucie guère. “Ce qu’il faut savoir, c’est qu’on est à l’AIBA (Association internationale de boxe, NDLR), et à l’heure actuelle ce n’est pas un changement de ministère ou autre qui va nous en dissuader. Le Conseil des Jeux a suivi les textes et nous on le suit”, ajoute l’aîné d’une longue fratrie de combattants.

Et ceux que Pierre Nena envoie aux Mini-Jeux ont de fortes chances de remporter leur combat, à commencer par Heimata Neuffer qui n’est autre que le meilleur boxeur du Pacifique dans sa catégorie.

Le Tahitien a en effet décroché la médaille d’or en poids lourds chez les -91 kg lors des derniers Jeux du Pacifique en 2015 en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Autre membre de la délégation, Roger Waoute avait remporté l’argent en poids coq (53-56 kg) lors de ces même Jeux à Port Moresby.

Torea Jubely et Amoroa Atiu ont eux glané plusieurs titres lors d’événements et de championnats locaux ces derniers mois.

À noter tout de même que la délégation est plus restreinte que prévue puisque Teiva Tapi, Heiarii Mai et Eddy Tuuhia n’ont pas pris l’avion hier alors qu’ils figurent sur la liste d’inscription de ces dixièmes Mini-Jeux. Officiellement, c’est pour cause de blessure pour Eddy et d’obligations diverses pour les deux autres.

Quant aux rugbymen tahitiens inscrits par la FTR, ils entament le tournoi demain avec un premier match contre Tonga.

 

Jean-Marc Monnier

 

pierre nena heimata neuffer boxeur tahiti vanuatu

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete