Habillage fond de site

Quatre emplacements réservés pour les handicapés

mercredi 4 janvier 2017

raiatea handicapé

Pour bénéficier d’une place de parking réservée, il faudra apposer sa carte derrière le pare-brise, comme pour ce véhicule, ou la poser sur le tableau de bord. (© Jean-Pierre Besse/LDT)


C’est une bonne nouvelle qui est tombée la veille de Noël pour les personnes handicapées titulaires d’une carte de stationnement “personne à mobilité réduite” (PMR) et désirant avoir accès à un commerce. L’arrêté pris par le maire de Uturoa, Sylviane Terooatea, le 3 décembre dernier, est entré en vigueur le 20 : quatre places de parking du centre-ville de Uturoa sont désormais réservées aux handicapés. Du côté des handicapés c’est la satisfaction unanime. Ils sont plus d’une centaine à Raiatea à bénéficier d’une carte qui leur permet de dire aux autres personnes valides : “Si tu prends ma place, prends également mon handicap.”

“C’était le vœu unanime du conseil municipal” rappelle Vanina Atani, directrice générale des services de la commune.
“Il était temps de donner aux personnes à mobilité réduite les moyens de stationner à Uturoa. Nous avons créé quatre emplacements réservés. Ils sont matérialisés verticalement et horizontalement par des panneaux et des marquages au sol.”

Le service des travaux municipaux de la commune et le service de l’Équipement ont mis en place la signalisation routière et ils l’entretiendront tout au long de la nouvelle année pour que les places soient toujours bien visibles.

Deux mois d’information

Avant que l’arrêté soit mis en œuvre, une période de deux mois d’information a permis aux conducteurs de se familiariser avec les panneaux.
“Le code de la route applicable au fenua comporte le panneau stationnement réservé aux personnes handicapées”, poursuit Vanina Atani.
“S’il possède son permis de conduire, pas un conducteur ne peut l’ignorer. Au début, il y a eu des réflexions de mauvaise foi, mais maintenant il faut donner une place aux handicapés dans la société. Et ces quatre stationnements réservés leur rendent de grands services.”

Après l’information et la prévention, la police municipale est passée à la répression.
Le premier procès-verbal a été établi le 28 décembre et la contravention de 4e classe est dissuasive.
“Il en coûtera 16 000 Fcfp au conducteur qui stationnera sur une place de parking réservée” explique le chef de la police municipale.
“L’amende est payable à l’OPT, le contrevenant a 45 jours pour s’acquitter de son infraction. Passé ce délai, le montant est majoré, il passe à 44 700 Fcfp.”

Il rappelle en outre qu’un handicapé bénéficiaire d’une carte ne doit pas oublier de la poser sur le tableau de bord ou de l’apposer derrière le pare-brise “de façon qu’elle soit bien visible”. “Sinon nous serons obligés de verbaliser.”

raiatea handicapé
De notre correspondant
Jean-Pierre Besse

127
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete