Habillage fond de site

Quinze familles sinistrées ont reçu des bons de l’OPH

jeudi 23 février 2017

fare OPH intempéries

Quinze familles déclarées sinistrées suite aux intempéries du 22 janvier ont reçu des bons d’aide en matériel de construction de la part de l’OPH, mardi, à la mairie de Arue, en présence du maire, Philip Schyle, et du ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou. (© John Hiongue/LDT)


Mardi soir, à la mairie de Arue, le maire Philip Schyle a accueilli le ministre du Logement Jean-Christophe Bouissou ainsi qu’une équipe de l’Office polynésien de l’habitat afin de procéder à la remise de bons OPH à quinze familles sinistrées de la commune. Ces derniers leur permettront d’acheter du matériel de construction pour rénover leur maison sérieusement endommagée par les intempéries du 22 janvier.

“Il s’agit essentiellement de familles qui habitent dans les quartiers Terega, Tamahana, Manea, Orohini et Papaoa. Leurs dossiers ont été examinés au cas par cas et, selon les détériorations constatées, on a délivré un bon pour rénover leur maison. Cela va du contreplaqué jusqu’aux carreaux pour le sol en passant par du ciment, du bois ou des tôles. Les familles repartent avec leur bon en matériaux et ce sont les fournisseurs qui les leur livreront à domicile”, explique l’agente du service social à la mairie de Arue, Nancy Lee Chip Sao.

Ainsi, quinze familles se sont fait connaître en tant que sinistrées et des muto’i sont venus constater à leur domicile les faits, en rédigeant une attestation de sinistre. Le service social a ensuite pris la relève pour monter un dossier avec les personnes concernées. “La Caisse de prévoyance sociale aide les salariés et les personnes relevant du régime des non-salariés ou de la solidarité territoriale sont prises en charge par les affaires sociales du Pays”, conclut Nancy Lee Chip Sao.
Ces bons OPH font partie des aides mises en place par le gouvernement avec la participation de l’État. “Vous êtes le deuxième groupe de sinistrés à en bénéficier. Ces aides sont données rapidement. Mais peut-être que ce mot n’a pas la même signification lorsqu’on est sinistré. En tant que maire, j’ai déjà vu de fortes pluies et des inondations et le gouvernement mettait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de verser une aide aux familles. Là, c’est rapide”, témoigne Philip Schyle.

Huit familles de Arue avaient bénéficié de la précédente distribution de bons OPH.

 

De notre correspondant J.H.

Orianne Obrize
146
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete