Raiatea – Un cas d’importation frauduleuse de miel interinsulaire

    mardi 2 août 2016

    raiatea

    Claude Tinorua, à gauche, accompagné des membres du bureau de l’association Amuitahiraa Manuiti Faatupu Ora No Raiatea dont il est le président. (Photo : E Ebb/LDT)


     

    Les apiculteurs veulent protéger leurs abeilles

     

    Réunis dans l’association Amuitahiraa Manuiti Faatupu Ora No Raiatea, les apiculteurs de l’île sacrée ont dénoncé, hier, auprès des services administratifs locaux compétents un cas d’importation de miel frauduleux, qui selon l’étiquetage des pots, serait issue d’une exploitation apicole de Mahina.

    “Ce n’est pas la première fois que l’on a affaire à ce genre de situation”, déclare Claude Tinorua, président de cette association. Suite à des échos de consommateurs qui ont remarqué sur leur ticket de caisse que le pot de miel provenait de Tahiti, les membres de l’association se sont rendus dans les commerces du centre-ville de Uturoa pour constater sur les lieux la véracité des faits.

     

    Saisie des pots suspects

     

    Il faut savoir qu’effectivement, les textes législatifs en vigueur spécifient qu’il est formellement interdit de transporter, de commercialiser et d’échanger tout produit ou matériel apicole d’une île ayant été reconnue infestée par des maladies de la ruche vers une autre qui n’a pas encore été touchée par ces pathologies.

    Cette mesure, qui est passée de l’état d’un ensemble d’arrêtés ministériels à celui de loi du Pays depuis 2013, a été adoptée par nos gouvernants afin de préserver l’environnement mellifère aux fortes potentialités de la Polynésie française, aussi bien en termes de biodiversité que de biosécurité.

    Il est prévu une sanction pénale de 6 mois d’emprisonnement et jusqu’à 3 millions de Fcfp d’amende pour toute infraction à ce texte.

    Raiatea comme Taha’a fait partie de cette liste d’îles encore aujourd’hui privilégiées qui ont été répertoriées pour ne pas avoir encore connu d’infestation majeure à la loque américaine, qui a devasté les exploitations apicoles de Tubuai, de Raivavae, de Huahine, de Tahiti et de Moorea.

    En contact avec du miel ou du matériel apicole usagé dans ces exploitations contaminées, une abeille peut apporter cette maladie à sa ruche saine. C’est justement ce phénomène de propagation que les apiculteurs de Raiatea, représentés par Claude Tinorua, ne souhaitent pas retrouver dans leurs cheptels.

    Le Service du développement rural et le Service des affaires économiques de Raiatea ont été informés de cette infraction et ont tout de suite procédé à la saisie de ces pots de miel potentiellement porteurs de spores de la loque américaine, qui portent atteinte à l’hygiène des ruches de l’île sacrée.

    Des mesures de prévention seront également prises auprès des commerçants, qui doivent redoubler de vigilance en vérifiant l’origine du miel qu’ils veulent vendre. Pour le moment, des investigations sont en cours afin de déterminer la provenance réelle de ce miel.

    En attendant les résultats de l’enquête, les apiculteurs de Raiatea se disent mécontents et inquiets de constater que ce genre de pratiques à risques peut se reproduire car “c’est une porte ouverte aux maladies”, comme nous a expliqué l’un d’eux.

    “On ne cherche pas à contrôler l’un ou l’autre mais on cherche à faire en sorte que l’on pratique l’apiculture de la bonne manière”, a déclaré Claude Tinorua. Outre ce cas d’importation de miel, cette association tente de faire entendre sa voix contre l’importation de reines issues des pays contaminés par la bactérie du varroa.

    “Si celle-ci arrive jusqu’à nos ruches, ce sera la catastrophe”, s’inquiètent les apiculteurs.

    L’apiculture à Raiatea est une activité qui se développe à grands pas mais encore faut-il que le Pays puisse mettre en place des instances de contrôle adéquates pour éviter que certains producteurs, qui privilégient l’aspect financier de leur métier, ne mettent en danger cette filière locale encore florissante.

     

    De notre correspondante
    Elodie Ebb

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete