Raiatea – Changement des compteurs à eau à Tumaraa

    jeudi 20 avril 2017

    compteur eau

    Le responsable du service hydraulique de la commune de Tumaraa, Tuia Niva, explique la mise en œuvre de la technique du relevage des compteurs à eau par télérelevé. (Photo : JP Besse/LDT)

    L’opération changement des compteurs d’eau de la côte ouest de Raiatea aurait pu passer totalement inaperçue si les employés du service hydraulique communal n’avaient, nécessairement, coupé l’eau des fare afin d’en installer de nouveaux. Et devant les nouveaux compteurs les inquiétudes n’ont pas manqué.

    “Dans un premier temps, nous procédons au changement de 600 compteurs”, explique Tuia Niva, responsable du service hydraulique de Tumaraa. “D’abord, nous avons ciblé la partie la plus peuplée de la commune qui part de la limite nord, de Faafau à la mairie, au Pk 15. Nous allons faire des tests, puis nous étendrons cette opération au reste de la commune, nous avons environ 1 300 abonnés.”

    Tuia Niva poursuit : “Ce changement est indispensable, pour deux raisons : la première, la durée de vie d’un compteur est de 10 à 15 ans, ceux que nous changeons ont été installés en 2001 et 2002. Leurs mesures peuvent être erronées. La deuxième est que nous devons offrir un meilleur service, ce type de compteur permet des économies de relevage et évite les fraudes.”

    Si la régie municipale de l’eau de Tumaraa est la première des îles à moderniser ses installations hydrauliques, elle a eu un retour d’expérience très positif avec les communes de Papeete, Pirae et Punaauia, qui ont adopté depuis quelque temps les compteurs et les équipements de télérelevé.

    Quel est le principe du télérelevé ? Le relevé par l’employé municipal ne se fait plus visuellement, avec un stylo et un tableau, mais bien en radio relève. “Le releveur n’a plus à quitter sa voiture, il passe lentement à proximité du compteur et avec sa télécommande, il récolte les données”, précise celui qui sera chargé de la tournée. “Le système de radiorelève se compose du module radio installé sur le compteur (ndr : il fonctionne sur une fréquence libre et gratuite en Polynésie), d’un terminal de lecture, d’une antenne et d’un logiciel de gestion et lecture. C’est un gain de temps très appréciable.”

    Le service hydraulique tient à rassurer les habitants dotés des nouveaux compteurs : ils ne paieront pas plus cher leur consommation d’eau. Les tarifs restent inchangés. Le fournisseur garantit les radios des compteurs sur 15 ans en fonctionnement normal. Le compteur dispose d’une alarme en cas de fraude, il collecte les données particulières comme les problèmes de fuites. “Nous avons installé des modèles Altair V4 qui sont les meilleurs compteurs volumétriques du marché”, termine Tuia Niva en précisant : “Une formation est prévue dans trois semaines pour bien comprendre cette technique.” L’opération rénovation des compteurs d’eau a coûté 11 millions de Fcfp à la commune de Tumaraa.

     

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Votez pour votre candidate préférée à Miss Tahiti 2017 :

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete